Assemblée nationale : « Le doyen Mboso a su gérer la crise politique alors que les prophètes de malheur prédisaient l’hécatombe », affirme le musicien Werrason


Christophe Mboso N’kodia Pwanga, président du bureau d’âge de l’Assemblée nationale a reçu, ce samedi 9 janvier, l’artiste musicien Noël Ngiama Makanda alias Werrason. Ce dernier a salué l’expertise, celui qu’il qualifie de « patriarche » qui, d’après lui, a sauvé l’Assemblée nationale, le pays de l’hécatombe.

« Je suis venu voir un père pour moi, un frère, un doyen et un patriarche. Je suis venu le féliciter parce que, grâce à son expertise, il a réussi à gérer la crise politique qu’a connue l’Assemblée nationale alors que les prophètes de malheur prédisaient l’hécatombe. Grâce à son expertise politique, cet homme a su conduire les travaux de manière démocratique et transparente pour un atterrissage en douceur », a déclaré Noël Ngiama Makanda au sortir de l’audience.

Candidat à la députation nationale (Kikwit, dans la province de Kwilu) et provinciale (Tshangu à Kinshasa) pour le compte de l’AFDC-A de Bahati Lukwebo aux élections de 2018, le musicien avait échoué. Mais il n’a jamais cessé de nourrir l’envie politique.

Il appelle à soutenir le doyen des députés qui doit diriger la session extraordinaire ouverte le 5 janvier dernier en vue notamment d’élire les membres du bureau définitif.

Le 10 décembre dernier, dans un contexte de vives tensions, 5 de 6 membres du bureau Mabunda avaient été déchus à la suite des pétitions déposées contre eux. Cette plénière avait été présidée par le doyen des députés, Christophe Mboso assisté de deux benjamins des députés, Gaël Bussa et Aminata Namasia. Seul, le cas du questeur adjoint, aussi sous pétition, n’avait pas été traité en raison de sa maladie. Son cas sera traité au cours de la session extraordinaire en cours.

Berith Yakitenge

 

 



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire