Assemblée nationale : pour Khiller Mubambe, la charge d’assurer les affaires courantes sont larges, « rien n’est limité”


Réagissant à la position des élus du Front commun pour le Congo (FCC) qui accusent le Bureau d’âge d’inscrire à l’ordre du jour les matières non  prévues dans l’arrêt de la Cour Constitutionnelle, le député national Khiller Mubambe pense qu’il n’y a aucune violation des textes dans tout ce que fait le Bureau d’âge dirigé par Mboso Nkodia Mpuanga.

« La Cour Constitutionnelle a demandé au Bureau d’âge d’expédier les affaires courantes, lorsqu’on parle des affaires courantes, donc c’est large comme responsabilité. Il n’y a rien qui est limité. Je crois que tout se déroule normalement mais démocratie oblige à ce que quand il fait noir, quand le feu est au rouge, d’autres pensent que le feu est au vert donc c’est ça le jeu démocratique », a-t-il dit à ACTUALITE.CD ce lundi 11 janvier 2021 à l’issue de la plénière.

Khiller Mubambe a félicité,par ailleurs, le Bureau d’âge d’avoir usé de la sagesse lors des échauffourées survenus lors de la plénière de ce lundi au Palais du Peuple.

« Nous tenons à féliciter tout le monde surtout le bureau d’âge de l’assemblée nationale pour la sagesse, surtout la souplesse qu’ils ont eu à user pour diriger la séance d’aujourd’hui, vous savez nous sommes dans une zone de turbulence en ce qui concerne le fonctionnement de notre hémicycle, aujourd’hui on nous a convoqué et il était question qu’on puisse statuer sur le dossier du Questeur adjoint et coup de chapeau au Questeur, il a su prouver qu’il est Sage, puisqu’il venait d’envoyer sa lettre de démission auprès du bureau d’âge et je crois que au niveau de l’assemblée nationale, nous avons pris acte, juste au début il y a eu des échauffourées, mais plus de peur que de mal », a-t-il ajouté.

À l’en croire, certains de leurs collègues ont causé du désordre, pensant qu’il y avait une motion de censure contre le gyouvernement Ilunga Ilunkamba.

« Certains collègues croyaient, qu’on devait procéder à la procédure de déchéance du Gouvernement, paraît-il qu’il y a eu une motion de censure en gestation, nous sommes à la recherche de cette motion, c’est ce qui a fait peur à certains de nos collègues qui étaient prêts à casser les micros, saccager la tribune, raison pour laquelle vous avez vu ce temps mort. Heureusement, nous avons usé de toutes les stratégies possibles pour calmer et je crois que la plénière s’est déroulée normalement. Nous nous sommes donnés rendez-vous à la prochaine séance »,a expliqué Khiller Mubambe.

À la question de savoir s’il partageait la position du Bureau d’âge qui pense qu’il ne peut pas convoquer la conférence des Présidents pour élaborer le calendrier? Cet élu répond :

« Le Bureau ne peut pas convoquer la conférence des Présidents pour élaborer le calendrier, puisque la conférence des Présidents quand vous la convoquer c’est tout le bureau en entièreté qui doit être là,mais ici vous regardez bien le Bureau d’âge est en miniature, et même les différents Présidents qu’on doit convoquer, avec la chute du bureau Mabunda, tout va changer, nous n’allons donc pas continuer avec le même Présidents, ça sera toute une chaîne de changement »a-t-il conclu.

Clément Muamba



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire