Cameroun: Diocèse d’Eseka – Le nouvel évêque ordonné


Mgr François Achille Eyabi a reçu ses attributs le 8 janvier dernier au cours d’une cérémonie à laquelle a pris part le ministre Paul Atanga Nji, représentant personnel du chef de l’Etat.

Les brebis du diocèse d’Eseka ont un nouveau berger. Elles qui étaient sans guide depuis le décès de Mgr Dieudonné Bogmis le 25 août 2020. Mgr François Achille Eyabi, le nouvel évêque, a été ordonné le 8 janvier dernier. Ce dernier est accueilli par ses pairs avec un baiser de la paix. Il reçoit ensuite l’allégeance des prêtres de son diocèse – environ 80 -, ainsi que les bénédictions de la communauté chrétienne catholique d’Eseka.

A cette onction divine s’ajoute l’onction administrative, matérialisée par la présence du ministre de l’Administration territoriale. Paul Atanga Nji représente le président de la République, Paul Biya, à cette cérémonie d’ordination. A ses côtés, les ministres des Finances, Louis Paul Motaze, des Affaires sociales, Pauline Irène Nguene, du gouverneur du Centre, Naseri Paul Bea, du préfet du Nyong-et-Kelle, Peter Tieh Nde et du maire d’Eseka, Sylvain Moïse Tjock. Des personnalités entourées par l’élite politique, administrative, économique et traditionnelle du coin, mais surtout la famille de l’heureux élu, venue en grand nombre.

Pour cette manifestation, la cathédrale Notre Dame de Fatima d’Eseka n’aurait pu contenir toute la foule présente. La place des fêtes du chef-lieu du département du Nyong-et-Kelle s’est donc muée en lieu de culte pour la circonstance. De cette paroisse en plein air s’élèvent vers le ciel des louanges pour remercier Dieu Tout-puissant d’avoir porté son choix sur Mgr François Achille Eyabi. Les remerciements sont également adressés à plusieurs reprises au pape François qui a pris le décret nommant le nouvel évêque le 14 novembre 2020. A Julio Murat, le nonce apostolique au Cameroun et en Guinée Equatoriale, lui aussi présent à l’ordination, les chrétiens du diocèse confient la mission de transmettre un message de gratitude au souverain pontife.

Présidant la cérémonie, Mgr Samuel Kleda a rappelé au nouveau membre de la communauté épiscopale, ce qui est attendu d’un évêque en ces temps troublés. « Tout homme exerçant une responsabilité est un serviteur de ses frères. L’évêque, messager du Christ, ne doit pas se laisser emporter par la marche du monde, mais il doit plutôt montrer la lumière du Christ au monde », a martelé l’archevêque métropolitain de Douala durant son homélie. A son tour, Mgr François Achille Eyabi s’est dit prêt à accomplir son ministère, malgré l’étendue de la tâche. Afin de lui mettre le pied à l’étrier, le diocèse d’Eseka, créé en mars 1993, a reçu des dons d’une valeur de 27 millions de F, dont 20 millions offerts par l’archidiocèse de Douala. A 59 ans, Mgr François Achille Eyabi en est le troisième évêque, après les Seigneurs Jean-Bosco Ntep et Dieudonné Bogmis.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire