Maroc: Neige à Taghbaloute, un bol d’air frais pour les commerçants et les agriculteurs d’El Ksiba


El Ksiba — Les habitants de la petite localité d’El Ksiba vivent depuis dimanche dernier au rythme de la neige tombée en abondance dans les zones montagneuses de la région de Béni Mellal Khénifra.

L’arrivé de la neige dans cette petite ville de 20 mille habitants, surnommée la perle de l’Atlas, a été bien accueillie aussi bien par les agriculteurs que par les commerçants du parc de Taghbaloute.

Les dernières chutes de neige ont dessiné une carte postale de rêve pour les habitants et les touristes. Elles sont aussi perçues par les agriculteurs et les commerçants de cette localité comme un véritable bol d’air frais après deux ans de sècheresse pendant lesquelles la pluie s’est faite rare.

En effet, le taux de remplissage des principaux barrages de la région ne dépasse pas les 16,24% selon les données de l’Agence du Bassin Hydraulique de l’Oum Er Rbia. Une situation pour le moins alarmante que les précipitations enregistrées ces derniers jours ne manqueront pas d’adoucir, ce qui laisse entrevoir une nouvelle relance du secteur agricole.

La neige aura également des retombées positives sur les commerçants du fameux parc et centre d’estivage de Taghbaloute. C’est l’occasion pour les propriétaires des restaurants et cafés de faire du chiffre d’affaires car le manteau blanc qui couvre cette localité dont l’économie dépend en partie de l’agriculture, de l’élevage et du domaine forestier, attire chaque hiver un très grand nombre de visiteurs.

Taghbaloute, qui culmine à 1.200 mètres d’altitudes est, en effet, riche en chênes verts et en genévriers. Son domaine forestier permet à plusieurs industriels de la ville de générer d’importants revenus et de créer plusieurs postes d’emplois dans des activités liées à la production du bois de chauffage et du charbon.

Pour Bachir Ait Kamil, propriétaire d’un café dans le parc de Taghbaloute, la neige est synonyme de prospérité et de bonne santé économique. A peine que les quelques flocons de neige se sont invités dans la région, de nouveaux touristes commencent à affluer pour profiter des paysages paradisiaques et du manteau blanc qui recouvre la ville de bout en bout.

« Nos activités commerciales connaissant une importante augmentation pendant la période hivernale et nombre d’activités économiques sont favorisées par la venue de la neige », a-t-il dit.

Pour Amine Belarbi, éleveur de bovins et d’ovins, la neige profite grandement au bétail et aux pâturages. Quand elle commence à fondre au printemps, elle permet l’irrigation des cultures fourragères destinées à nourrir le bétail outre son rôle indéniable dans l’irrigation de certaines filières traditionnelles à El Ksiba, comme, les céréales, les fruits et les légumes, a-t-il dit.

Ce retour tant attendu des précipitations à Taghbalout sera bénéfique à la fois pour le fourrage, les cultures, le bétail, le tourisme et la bonne humeur, a conclu ce natif de Taghbaloute.

Par ailleurs, l’agriculture à Béni Mellal-Khénifra génère un chiffre d’affaires de 12 milliards de dirhams et créé quelque 32 millions de journées de travail au profit de la population locale. La ville d’El Ksiba y contribue à travers plusieurs filières, notamment les céréales, les légumes, les olives, et les agrumes.

Situé à 2 km d’El Ksiba, le site touristique de Taghbaloute comprend sources et ruisseaux et se distingue par la diversité de ses arbres pins, acacias et peupliers frênes. El Ksiba est une zone reliant le moyen Atlas avec le Haut Atlas, c’est une région montagneuse au climat continental. Chaque hiver, elle connait d’importantes et fortes chutes de neige.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire