En Corée du Sud, une intelligence artificielle accusée d’homophobie sur Facebook



Lee Luda, une intelligence artificielle créée pour ressembler à une étudiante de 20 ans et converser avec les internautes sur Facebook, a été “bannie” du réseau social en raison de ses propos homophobes. Un problème récurrent, dénonce le quotidien britannique The Guardian.

Un programme informatique peut-il formuler des opinions, qui plus est de nature discriminatoire ? Si cela semble difficile à croire, c’est bien ce qui s’est passé en Corée du Sud, où l’intelligence artificielle Lee Luda – censée incarner une étudiante de 20 ans – “a dû être retirée de la messagerie de Facebook cette semaine”, nous apprend The Guardian. Ce “chatbot” (nom donné aux programmes informatiques qui tentent de dialoguer avec les internautes) a en effet tenu des propos offensants, puisque lors d’une conversation avec un usager, Lee Luda a affirmé “déteste [r] vraiment les lesbiennes”, qu’elle considère comme des personnes “bizarres”.

L’étudiante virtuelle, poursuit le quotidien londonien, avait débuté sa carrière sur Facebook il

[…]

Source

L’indépendance et la qualité caractérisent ce titre né en 1821, qui abrite certains des chroniqueurs les plus respectés du pays. The Guardian est le journal de référence de l’intelligentsia, des enseignants et des syndicalistes. Orienté au

[…]

Lire la suite





A lire aussi

Laisser un commentaire