« La Casamance va beaucoup mieux, l’État a transformé son visage. Mes ambitions pour Bignona sont claires… » (Aubin J. M. Sagna, SG MITTD)


Suite aux nombreux conflits traversés par la Casamance, et qui ont presque fini de ternir son image, Aubin Jules Marcel Sagna Secrétaire général du Ministère des infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement, par ailleurs responsable politique Apr à Bignona, à travers un entretien accordé à Dakaractu, revient sur la situation actuelle de la Casamance,  les grandes réalisations de l’État en terme d’infrastructures surtout routières dans la région, les grands chantiers, mais aussi ses ambitions pour son fief le Bignona, en tant que responsable politique. En effet,  dira t-il, « aujourd’hui, la Casamance va beaucoup mieux. Il y a moins d’insécurité en Casamance qu’ailleurs à cause de la détermination du peuple casamançais  à retrouver la paix, la dynamique de consolidation de paix entre les différentes protagonistes à savoir l’État et le Mfdc est délenchée. 

Selon Aubin Jules Marcel Sagna, « l’État fait beaucoup d’efforts pour réussir à installer la paix en Casamance comme les efforts d’écoute, de dialogue très sincère mais aussi de développement. Aujourd’hui, il y a une réponse économique qui permet de donner une très grande chance à la paix. Il y a une convergence de point de vue  pour aller vers une paix définitive. Les réfugiés sont en train de revenir reprendre leur vie et leurs activités économiques dans les villages », déclare t-il. Sur le plan des réalisations  de l’État dans la Casamance et ses grands chantiers, Aubin Jules Marcel Sagna dira que « le développement des infrastructures est un élément clé et un facteur de succès pour le développement économique, social et environnemental en Casamance ». 

Selon lui, « à travers le PUDC, l’État a mis en place plus de 150 forages au niveau des trois régions de la Casamance. Il y a aussi des réalisations visibles sur l’électrification rurale et urbaine. Le barrage d’Affignam a été remis à niveau et en fonction après des années de rupture. S’agissant des réalisations routières, monsieur Sagna soutient que depuis 2012, l’État du Sénégal a beaucoup  investi en matière d’infrastructure en Casamance. On peut citer la réfection de la route qui mène à Cap Skiring, la réfection de la route entre Oussouye et Cap Skiring, entre Diouloulou et la Station de pêche, la réfection de la piste de Cap Skiring et la mise en place du pont de Katakalous. Il y a aussi la réhabilitation de la boucle du Boulouf avec un gabarit suivant les normes de la Cedeao, la mise en place du pont de Marsassoum  et la réfection de toutes les routes de Sédhiou avec  le Promovilles ». M. Sagna de poursuivre que l’État est en train de reprendre les ponts de Bayla et de Diouloulou et travaille sur le projet de réhabilitation du pont de Ziguinchor et de Tobor et les travaux de la route Sénoba-Ziguinchor, ainsi que plein d’autres réalisations »,  annonce le SG du Ministère des infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement.  

Et enfin, le responsable politique de l’APR ne cache pas ses ambitions pour sa ville, Bignona. Il veut être maire de la commune de Bignona afin de soutenir le travail du Chef de l’État en Casamance et apporter des solutions aux nombreux problèmes que rencontre sa ville natale.



Dakaractu

A lire aussi

Laisser un commentaire