Madagascar: Non-port du masque – La toile s’affole contre les mesures pour les contrevenants


Les contrevenants ont curé des canaux d’évacuation avec des tas d’immondices

Les images relayées sur le réseau social « facebook » concernant les Travaux d’intérêt général (TIG) effectués par les contrevenants des consignes sanitaires ont suscité l’indignation des internautes.

Surpris en « flagrant délit » de non-port du masque, les contrevenants ont été contraints de procéder au curage des canaux, qui apparemment sont obstrués par des immondices. Aucun d’entre eux ne portait d’équipement de protection individuel comme les bottes, les combinaisons ou encore des gants. La distanciation d’au moins un mètre n’a été aucunement respectée durant les TIG alors que certains contrevenants ne portaient même pas de masque. Le tout, sous les yeux des forces de l’ordre qui scrutent minutieusement l’exécution des travaux.

Pas plus tard que lundi, le Préfet de police d’Antananarivo, le général Angelo Ravelonarivo, a brandi la menace de sanctions sévères à l’encontre de ceux qui ne portent pas de masque. Pour certains, ce curage des canaux d’évacuation dépasse tout entendement car il se pourrait que ces individus puissent contracter d’autres maladies en étant en contact direct avec ces tas d’immondices. Les observateurs tirent la sonnette d’alarme et invitent les responsables concernés à voir de près cette situation !



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire