pour le ministre Adama Koné, « la monnaie unique n’est plus une utopie technocratique »

S’exprimant à l’occasion du lancement de la rencontre, le ministre ivoirien des Finances, Adama Koné (photo), a reconnu que de nombreux défis restaient à relever, jusqu’à l’achèvement du projet. Ceux-ci sont essentiellement liés aux obstacles à la libre circulation des biens, des capitaux et des personnes à l’intérieur de l’espace CEDEAO.     D’après le responsable, « il y a une volonté politique » des dirigeants ouest-africains, dont plusieurs sont parfois accusés d’être peu enclins à abandonner le très controversé franc CFA.  « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », a-t-il ajouté.  Cette…

Lire la suite

Générer des revenus de 251 milliards de FCFA au profit des producteurs maliens

 Selon un communiqué de la présidence, publié en prélude à l’événement, le choix de la filière maïs (de la semence à l’assiette) comme thème, donne l’occasion au chef de l’Etat de vulgariser à un haut niveau la nouvelle dynamique autour cette filière pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Le maïs est la céréale la plus envisagée pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle du Mali. Il peut être cultivé toute l’année durant (maïs de saison, maïs de décrue et maïs irrigué en contre-saison). La production de maïs connaît une…

Lire la suite

Mali-Burkina Faso prêts à relever les défis sécuritaires et du développement socio-économique

L’audience, qui a eu lieu à la Villa des Hôtes, avait pour objet essentiel la situation sécuritaire dans nos pays respectifs et les voies et moyens rapides d’endiguer la recrudescence de la violence et des attaques meurtrières contre nos populations, indique le communiqué. A sa sortie d’audience, le ministre Ousséni Compaoré, qui a séjourné dans notre pays pendant deux ans, a déclaré à la presse qu’il était porteur d’un message de solidarité du président Rock Marc Christian Kaboré à son ami et frère le président Ibrahim Boubacar Keïta. «Nos deux…

Lire la suite

Projet de gestion des risques climatiques et d’inondations L’Etat du Mali tarde à verser sa part de contribution à plus de 500 millions FCFA

Pour la coordinatrice du PGRCI, Mme Mafing Koné, cette conférence-débat a permis de partager avec l’assistance le bilan à mi-parcours, en termes d’acquis enregistrés par le projet. Avec un budget de fonctionnement de plus de 6 milliards de FCFA, le PGRCI a bénéficié d’une assistance financière du PNUD pour accomplir les missions qui lui sont assignées. C’est pour la réalisation de ces missions, que la coordination du projet a mené des campagnes de sensibilisation, en partenariat avec les structures partenaires sur les conséquences néfastes des inondations. Les messages passés ont…

Lire la suite

Le volume hebdomadaire des opérations en baisse de 11,4% en avril

Le Bulletin mensuel des statistiques de la Bceao a révélé ses données pour le mois d’avril. Selon cette publication consultée par le Journal de l’économie malienne  (Lejecom),  sur le marché interbancaire de l’Uemoa, le volume moyen hebdomadaire des opérations, toutes maturités confondues, est ressorti en baisse de 11,4% pour ressortir à 427,5 milliards en avril 2019.  «Le taux moyen pondéré de ces opérations s’est établi à 4,52%, contre 5,08% un mois plus tôt. Sur le marché à une semaine, le volume moyen des opérations a baissé de 4,6% pour ressortir…

Lire la suite

Mohamed Saidil Moctar, Ministre Conseiller Spécial du Président de la République et Directeur Général de l’Agence UA Niger 2019 livre ses vérités

«La rencontre de Niamey sera historique, consacrant l’entrée en vigueur du traité de la ZLECAf et de l’une de plus importantes des réformes de la commission de l’Union Africaine»     Confidentiel Afrique : À quelques mois de la tenue de la conférence, que peut-on dire sur l’état des lieux des plateformes logistiques infrastructurelles ?  Mohamed Saidil Moctar:  Nous avons à présent amorcé la dernière ligne droite vers la tenue de la Conférence. Toutes les infrastructures essentielles notamment l’aéroport, les hôtels, la voie express, la cité de l’Union Africaine, les villas et appartements sont…

Lire la suite

Deux milliards de personnes de plus sur la Terre en 2050, selon l’ONU

  Le rapport 2019 de l’ONU sur les Perspectives de la population dans le monde 2019 a également confirmé que la population mondiale vieillissait en raison d’une espérance de vie croissante et de la baisse des taux de fécondité, et que le nombre de pays connaissant une réduction de la taille de la population augmentait.  La moitié des 2 milliards de personnes supplémentaires prévues sur les 30 prochaines années viendra de neuf pays : l’Inde, le Nigéria, le Pakistan, la République démocratique du Congo, l’Éthiopie, la Tanzanie, l’Indonésie, l’Égypte et les États-Unis.  Le…

Lire la suite

La production industrielle a progressé de 3,5% en avril

«L’indice du chiffre d’affaires dans les services marchands est ressorti en hausse de 6,1% en avril 2019. Le taux d’inflation ressortirait, en glissement annuel, à -0,4% à fin avril 2019, après une réalisation de 0,1% le mois précédent », révèle la Bceao. Elle explique que le repli du niveau général des prix à la consommation s’explique par le recul des prix des produits alimentaires, notamment les céréales locales en lien avec un meilleur approvisionnement des marchés induit par l’abondance des récoltes.  «En effet, il a été noté un repli sensible…

Lire la suite

La capitalisation boursière du marché des actions s’établit à 4 776 milliards de francs CFA à la date du 14 Mai

  La capitalisation boursière du marché des actions s’établit à 4 776 milliards de francs CFA. Les transactions en valeur du marché des actions s’établissent à 1 453 millions de francs CFA en fin de semaine, portées principalement par les secteurs « Services Publics » (69%) et « Finances » (22%).  Le titre NEI CEDA CI réalise la plus importante progression du marché avec un gain de 13,04%, tandis que le titre CFAO CI affiche la plus forte baisse avec une chute de 7,69%.  Sur le marché des matières premières,…

Lire la suite

La Chambre africaine de l’énergie rejette les accusations de la chaine britannique

La Chambre africaine de l’énergie  rejette les accusations formulées par le récent programme Bbc Panorama sur le Sénégal. Elle estime qu’il s’agit d’une sinistre course au jugement et d’une obsession de ternir le Président réformiste Macky Sall et l’industrie pétrolière à tous prix et par tous les moyens, et basées sur un certain manque de compréhension des faits et du fonctionnement de l’industrie du pétrole.  «Il est important que dans cette course au jugement, la vérité et la compréhension de l’industrie pétrolière soient la priorité numéro un, plutôt que de…

Lire la suite