Oxfam milite pour une économie plus humaine

En France, Oxfam demande à Emmanuel Macron de réorienter de toute urgence sa politique en faveur d’une réduction des inégalités, en prenant des mesures qui enrayent la précarité des femmes et en demandant aux ultras riches et aux entreprises de contribuer davantage à l’effort de solidarité. Elle demande de s’attaquer aux inégalités femmes-hommes dans le monde du travail notamment en améliorant les conditions de travail et en valorisant les rémunérations dans les métiers à prédominance féminine notamment dans les métiers du soin ; en sanctionnant les entreprises ne respectant pas l’égalité…

Lire la suite

Oxfam dénonce un fossé abyssal entre une minorité ultra-riche et le reste de l’humanité

A travers son constat chiffré des écarts abyssaux de richesses, Oxfam dénonce un système économique injuste et sexiste, profitant en très grande partie à une infime minorité de riches hommes blancs, au détriment d’une très grande partie de la population, et en premier lieu des plus pauvres,des femmes et des filles. Dans son nouveau rapport « Celles qui  comptent », consulté par le Journal de  l’économie sénégalaise (Lejecos), Oxfam s’est attachée à calculer les inégalités mondiales pour mieux les dénoncer. Et les chiffres donnent le vertige, mettant en lumière un…

Lire la suite

Discours du Premier Ministre Dr Boubou Cissé lors de l’ouverture de l’atelier sur les orientations politiques de mise en œuvre des résolutions et recommandations issues du dialogue national inclusif

Avant tout propos, je vous invite à observer une minute de silence à la mémoire du Dr Temoré Tioulenta qui nous a quitté il y a quelques jours et dont je salue, une foie encore la mémoire. Merci Mesdames, Messieurs Mon allocution de ce matin n’est pas un discours classique qu’on prononcerait à l’ouverture d’un séminaire ; aujourd’hui, j’ai souhaité donner une autre allure à mon intervention comme l’atelier qui va nous réunir pour les deux prochains jours, n’est pas non plus un atelier classique. Comme ce n’es pas un…

Lire la suite

Le taux d’emploi a haussé de 0,2% au troisième trimestre 2019

Par l’entremise de son communiqué, l’Ocde souligne que comparé au trimestre précédent, le taux d’emploi au troisième trimestre 2019 était stable dans la zone euro pour s’établir à 67.9%, après avoir augmenté de manière continue depuis le quatrième trimestre 2013. Au sein de la zone euro, poursuit le texte, le taux d’emploi augmentait de plus de 0.5 point de pourcentage en Estonie (à 75.7%), en Lettonie (à 72.7%) et au Portugal (à 70.8%) mais diminuait de 0.3 point de pourcentage ou plus en France (à 65.2%), au Luxembourg (à 67.9%)…

Lire la suite

Inadéquation de la formation des jeunes Africains, quelle solution ?

L’inadéquation entre les emplois disponibles et les qualifications de la main d’œuvre se rencontre très souvent à travers l’Afrique. Une étude   récente de la Banque africaine de développement portant sur 10 pays (le Bénin, la République du Congo, l’Egypte, le Liberia, Madagascar, le Malawi, la Tanzanie, le Togo, l’Ouganda et la Zambie) montre que l’éducation de la majorité des jeunes Africains est insuffisante pour l’emploi qu’ils occupent et que près d’un tiers d’entre eux sont sous-qualifiés. Les jeunes dont la qualification est largement supérieure aux exigences de l’emploi qu’ils occupent sont…

Lire la suite

La Boad, chef de file d’un méga projet de 30 milliards FCFA

Cette publication consultée par le Journal de l’économie malienne (Lejecom) renseigne que sur le site de Diamniadio (la nouvelle ville de la région dakaroise, au Sénégal) jaillira le futur complexe sportif ultra-moderne et inédit en Afrique. « Ce méga projet de dernière génération d’un coût d’investissement de 30 milliards de FCfa, est financé par des investisseurs privés, la Boad (Banque ouest africaine de développement) en tant que chef de file de l’opération, la Banque nationale pour le développement économique du Sénégal et Banque Atlantique Sénégal. Selon nos informations, les investisseurs privés ont mobilisé 7,5 milliards de FCfa…

Lire la suite

Les mini-réseaux pourraient servir 500 millions de personnes d’ici 2030

La combinaison de la baisse des coûts, de l’amélioration spectaculaire de la qualité du service et des politiques habilitantes a fait des mini-réseaux une option susceptible d’être appliquée à plus grande échelle pour compléter l’extension du réseau et les systèmes solaires domestiques.   Le rapport permet de constater que l’Afrique francophone est un leader en termes de mini-réseaux installés ou planifiés, contribuant à l’augmentation des taux d’accès à l’électricité.   En ce sens, la Banque mondiale révèle que le Sénégal et le Madagascar sont parmi les dix pays dans le…

Lire la suite

Les mini-réseaux pourraient servir 500 millions de personnes d’ici 2030

La combinaison de la baisse des coûts, de l’amélioration spectaculaire de la qualité du service et des politiques habilitantes a fait des mini-réseaux une option susceptible d’être appliquée à plus grande échelle pour compléter l’extension du réseau et les systèmes solaires domestiques.   Le rapport permet de constater que l’Afrique francophone est un leader en termes de mini-réseaux installés ou planifiés, contribuant à l’augmentation des taux d’accès à l’électricité.   En ce sens, la Banque mondiale révèle que le Sénégal et le Madagascar sont parmi les dix pays dans le…

Lire la suite

Le président de la Bad, Akinwumi Adesina attendu à Londres

« De nouvelles perspectives pour les échanges commerciaux bilatéraux et l’intérêt grandissant des investisseurs britanniques pour l’Afrique » : tels seront les thèmes principaux du Sommet sur l’investissement entre le Royaume-Uni et l’Afrique organisé le 20 janvier prochain à Londres par le Premier ministre britannique Boris Johnson. Selon un communiqué reçu au Journal de l’économie malienne (Lejecom), le but de cette rencontre, est de bâtir de nouveaux partenariats sur le thème « Partenaires pour la prospérité ». Le Sommet réunira des dirigeants d’entreprises, des représentants de gouvernements et d’institutions internationales. Objectif…

Lire la suite

SAMA BY UBA , une nouvelle solution de transfert d’argent et de paiement mobile

Pour les promoteurs, SAMA by UBA est la souplesse d’une appli, la fiabilité d’une banque, la révolution du paiement mobile ! C’est aussi une nouvelle solution de transfert d’argent et de paiement mobile, fruit du partenariat entre Sama Money, société à capitaux maliens, et le groupe bancaire United Bank for Africa (UBA). SAMA est un service financier sécurisé par le concours d’une banque innovante qui a mis les produis digitaux au cœur de sa stratégie : UBA. Jusqu’alors, le paysage du paiement mobile au Mali était largement occupé par les opérateurs télécoms.…

Lire la suite