Niger: Information judiciaire ouverte contre des fournisseurs du ministère de la Défense

Au Niger le parquet de Niamey entend lancer des poursuites dans l’affaire de l’audit du ministère de la Défense. Cet audit avait mis au jour, dans sa première version, provisoire, un manque à gagner pour l’État de 76 milliards de FCFA (environ 110 millions d’euros) via des surfacturations et la non livraison de matériel militaire. Le montant a été depuis revu à la baisse suite à des tractations notamment avec les fournisseurs, mais dans un communiqué le procureur de la république estime néanmoins que « les faits justifient l’ouverture d’une…

Lire la suite

Niger: Amnesty International réclame la libération de trois activistes

Amnesty International appelle à l’abandon des accusations formulées par les autorités Nigériennes sur trois défenseurs des droits humains. Il s’agit de Moudi Moussa, Halidou Mounkaila et Maïkoul Zodi. Ces trois individus sont incarcérés depuis 100 jours. Il leur est reproché d’avoir réclamé une enquête sur un détournement présumé de fonds dont se serait rendu responsable le ministère de la Défense. Ces militants ont été arrêtés le 15 mars pour avoir organisé un rassemblement non autorisé. Ils sont accusés de complicité dans la dégradation de biens publics, incendie volontaire et homicide…

Lire la suite

Niger: Amnesty International réclame la libération de trois activistes

Amnesty International appelle à l’abandon des accusations formulées par les autorités Nigériennes sur trois défenseurs des droits humains. Il s’agit de Moudi Moussa, Halidou Mounkaila et Maïkoul Zodi. Ces trois individus sont incarcérés depuis 100 jours. Il leur est reproché d’avoir réclamé une enquête sur un détournement présumé de fonds dont se serait rendu responsable le ministère de la Défense. Ces militants ont été arrêtés le 15 mars pour avoir organisé un rassemblement non autorisé. Ils sont accusés de complicité dans la dégradation de biens publics, incendie volontaire et homicide…

Lire la suite

Niger: Des fidèles nigériens déçus de devoir renoncer au Hadj

L’Arabie Saoudite a annoncé que les arrivées pour le pélerinage seraient filtrées. La raison est la pandémie de coronavirus qui touche sévèrement le royaume. Cette année ce sont près de 12.000 candidats nigériens au pèlerinage qui ne pourront pas effectuer le hadj. Les frontières de l’Arabie saoudite sont fermées en raison de la pandémie de la Covid 19. Dès l’annonce de la décision prise par les autorités saoudiennes, les organisateurs ont annulé les voyages et arrêté l’enregistrement des pèlerins. « Nous, nous ne sommes pas des amateurs, nous sommes obligés de…

Lire la suite

Niger: Les quatre fronts de l’opposition donnent de la voix contre le gouvernement

Alors que la présidentielle se profile pour la fin de l’année, alors que le scandale de l’audit du ministère de la Défense continue d’alimenter la controverse, l’opposition nigérienne veut mettre la pression sur le gouvernement. Dans une déclaration commune, ce mardi, l’opposition a fustigé une gouvernance marquée par « la gabegie, l’insouciance et la cupidité ». Les quatre fronts de l’opposition ont notamment dénoncé la posture « révoltante » du gouvernement face au récent audit du ministère de la Défense. Sur le plan politique, ils ont réitéré leur demande de…

Lire la suite

Niger: Les avocats des fournisseurs d’armes contre-attaquent après l’audit

Pendant que la police judiciaire nigérienne poursuit ses enquêtes complémentaires et autres investigations autour de l’audit du ministère de la Défense, un collectif de quatre avocats des principaux fournisseurs de matériels militaires monte au créneau, lundi 16 juin, pour défendre leurs clients mis en cause. Pour l’instant, aucun fournisseur de matériel militaire n’est poursuivi en justice malgré le rapport accablant de 53 pages. Sans attendre que leurs clients ne soient convoqués devant les juges, les quatre avocats ont pris les devants. Le bâtonnier Marc Le Bihan : « Le constat…

Lire la suite

Niger: Le pays rejette les accusations d’exactions portées contre ses soldats au Mali

Depuis plusieurs semaines, les forces armées nigériennes sont accusées d’avoir commis des exactions au cours de leurs opérations anti-terroristes, et ce dans plusieurs zones du Mali. Dans un document publié mercredi 10 juin, le ministère nigérien des Affaires étrangères détaille la conclusion de ses enquêtes sur ces supposées exécutions extra-judiciaires qui auraient eu lieu au Mali, autour de Diffa, et surtout dans la zone d’Inatès. Dans cette région, les autorités assurent que les allégations de violation des droits de l’homme par les forces armées nigériennes « n’ont aucun fondement ».…

Lire la suite

Niger: Une journaliste inculpée pour diffamation après une plainte du fils du président Issoufou

Au Niger, la journaliste blogueuse Samira Sabou dort à la prison civile de Niamey depuis deux nuits. Elle a été inculpée mercredi pour diffamation après la plainte déposée par le fils du président Mahamadou Issoufou. En cause ? L’une des publications Facebook de la journaliste sur les personnalités impliquées dans l’affaire de l’audit du ministère de la Défense. Selon la loi sur la cybercriminalité, adoptée l’année dernière par l’Assemblée nationale mais vivement dénoncée par une partie de la société civile et de l’opposition, la journaliste risque jusqu’à trois ans d’emprisonnement.…

Lire la suite

Niger: Une journaliste en détention sur plainte du fils du président de la République

Reporters sans frontières (RSF) dénonce une arrestation illégale et demande la libération immédiate d’une journaliste-blogueuse influente, interpellée hier et toujours détenue après une plainte en diffamation du fils du président de la République. La journaliste et blogueuse Samira Samou suivie par plus de 38 000 personnes sur sa page Facebook et connue pour ses prises de position critiques à l’égard des autorités nigériennes est toujours détenue depuis son arrestation mercredi 10 juin. L’administratrice du site d’information mides-niger.com est poursuivie en diffamation par le fils du président de la République, Sani…

Lire la suite

Niger: Signature d’une convention de partenariat entre la BAGRI et la société de transfert d’argent international AL IZZA

La convention de partenariat entre la BAGRI et AL IZZA vise trois objectifs qui sont : rehausser le taux de bancarisation, permettre aux clients de rembourser à temps leur crédit et générer des ressources supplémentaires à travers la digitalisation. Cette cérémonie de signature s’est déroulée en la présence du représentant du ministère des finances et des directeurs des deux institutions. La banque agricole du Niger en signant une convention avec son tout nouveau partenaire Al IZZA a voulu diversifier sa longue liste de partenaires, afin de mieux répondre aux nombreuses…

Lire la suite