les 5 grands sommets à suivre

Outre les discours habituels des chefs d’État et de gouvernement, cinq sommets et réunions de haut niveau auront lieu, qui porteront sur de nombreux défis auxquels le monde d’aujourd’hui est confronté. 1. Action pour le climat Le chef de l’ONU, António Guterres, a fait de la lutte contre la crise climatique l’une de ses priorités. En convoquant le Sommet de l’action pour le climat, le 23 septembre, M. Guterres a pour ambition de renforcer l’ambition et de faire en sorte que les pays tiennent les engagements internationaux qu’ils ont pris pour…

Lire la suite

La Bceao note un taux d’accroissement du Pib de 6,6% au 2eme trimestre

«Au niveau de l’Union, le dynamisme de l’activité économique s’est renforcé au deuxième trimestre 2019, avec un taux d’accroissement du PIB, en termes réels, de 6,6%, en glissement annuel, contre 6,4% au trimestre précédent. L’expansion de l’activité reste soutenue par la demande intérieure dont la contribution à la progression du PIB est ressortie à 7,3 points de pourcentage », lit-on dans le document. Dans la même dynamique, la Bceao souligne que la baisse du niveau général des prix s’est poursuivie au deuxième trimestre 2019. En effet, le taux d’inflation, en glissement…

Lire la suite

Une nouvelle usine ouvre ses portes en octobre prochain

Lors du lancement, ils ont expliqué que l’usine, qui exploite une carrière d’ajouts de calcaire dolomitique à Sonityeni, dispose d’une capacité annuelle initiale de 500.000 tonnes. L’objectif visé, en la construisant, est d’accompagner la dynamique du secteur de la construction et de promouvoir le développement du secteur industriel malien. CMM-SA est une société malienne implantée, depuis 2004, à Bamako. Elle est spécialisée dans le négoce «de ciment de qualité», à travers la marque SOCOCIM, filiale du groupe internationale Vicat. C’est ainsi qu’en fin 2017, elle a entrepris la construction d’une…

Lire la suite

Les prix de l’énergie ont progressé de 3,4% au 2ème trimestre 2019

Selon le document reçu au Journal de l’économie malienne (Lejecom), sur les marchés internationaux des matières premières, les prix de l’énergie ont progressé en moyenne de 3,4%, en rythme trimestriel, durant le deuxième trimestre 2019, tirés exclusivement par l’accroissement des prix du pétrole brut, ceux du gaz s’étant repliés. «En effet, les prix du Brent et du WTI se sont accrus, en moyenne, de 8,0% et 8,5%respectivement, d’un trimestre à l’autre. Les cours mondiaux des produits de base non énergétiques ont enregistré une hausse modérée de 0,2% durant le deuxième…

Lire la suite

Les prix de l’énergie ont progressé de 3,4% au 2ème trimestre 2019

Selon le document reçu au Journal de l’économie malienne (Lejecom), sur les marchés internationaux des matières premières, les prix de l’énergie ont progressé en moyenne de 3,4%, en rythme trimestriel, durant le deuxième trimestre 2019, tirés exclusivement par l’accroissement des prix du pétrole brut, ceux du gaz s’étant repliés. «En effet, les prix du Brent et du WTI se sont accrus, en moyenne, de 8,0% et 8,5%respectivement, d’un trimestre à l’autre. Les cours mondiaux des produits de base non énergétiques ont enregistré une hausse modérée de 0,2% durant le deuxième…

Lire la suite

La Bceao note un taux d’accroissement du Pib de 6,6%

«Au niveau de l’Union, le dynamisme de l’activité économique s’est renforcé au deuxième trimestre 2019, avec un taux d’accroissement du PIB, en termes réels, de 6,6%, en glissement annuel, contre 6,4% au trimestre précédent. L’expansion de l’activité reste soutenue par la demande intérieure dont la contribution à la progression du PIB est ressortie à 7,3 points de pourcentage », lit-on dans le document. Dans la même dynamique, la Bceao souligne que la baisse du niveau général des prix s’est poursuivie au deuxième trimestre 2019. En effet, le taux d’inflation, en glissement…

Lire la suite

Énergie, emploi et migrations en Afrique

La Banque africaine de développement (BAD) estime  que si des mesures plus fortes ne sont pas prises dès aujourd’hui, 100 millions de jeunes Africains se retrouveront sans emploi en 2030. Pour éviter une telle issue, l’Alliance Afrique-Europe pour des investissements et des emplois durables, créée l’an dernier par l’Union européenne et les gouvernements africains, œuvre pour fournir les ressources nécessaires à l’éducation et à la formation, renforcer l’environnement des affaires et le secteur privé, et améliorer les conditions d’investissement. De même, sur les dix prochaines années, l’initiative Emplois pour la jeunesse en Afrique…

Lire la suite

Les transactions en valeur du marché des actions s’établissent à 1 675 millions de francs CFA en fin de semaine passée

La capitalisation boursière du marché des actions s’établit à 4 431 milliards de francs CFA. Les transactions en valeur du marché des actions s’établissent à 1 675 millions de francs CFA en fin de semaine, portées principalement par les secteurs « Services Publics » (79%). Le titre CFAO CI réalise la plus importante progression du marché avec un gain de 11,25%, tandis que le titre AIR LIQUIDE CI affiche la plus forte baisse avec une chute de 12,86%. Sur le marché des matières premières, les cours du cacao terminent la…

Lire la suite

Les termes de référence validés ce lundi

Durant trois jours, les délégués se sont penchés sur les thématiques : paix et sécurité, questions politiques, sociales, gouvernance, économie, finances  et souveraineté. Les délégués sont issus des partis politiques, des institutions, des organisations de la société civile, des confessions religieuses et des légitimités traditionnelles, des organisations des médias, des jeunes et des femmes. Dans son discours d’ouverture, le chef du gouvernement a fait savoir que le Dialogue politique inclusif ne saurait être un exercice solitaire des seuls partis, mouvements et regroupements politiques signataires de l’Accord politique. «Il est beaucoup mieux. Il…

Lire la suite

L’innovation et la technologie, la clé de la réduction de la pauvreté selon la Banque mondiale

Les pays en développement doivent radicalement accroître l’innovation agricole et l’utilisation de la technologie par les agriculteurs pour éliminer la pauvreté, répondre à la demande croissante de denrées alimentaires et surmonter les effets négatifs du changement climatique. C’est le constat d’un rapport de la Banque mondiale publié aujourd’hui. Selon le document reçu au Journal de l’économie malienne (Lejecom), la stagnation relative de la productivité agricole durant les dernières décennies, particulièrement en Asie du Sud et en Afrique où vit la grande majorité des populations pauvres, montre combien il est nécessaire…

Lire la suite