Le Conseil d’Administration de la BOAD autorise de nouveaux engagements d’un montant global de 237,157 Milliards FCFA en faveur des économies de l’UEMOA

Les administrateurs ont également approuvé 15 nouvelles opérations dont 09 prêts à moyen et long terme pour un montant total de 206,351 milliards FCFA, 3 lignes de refinancement pour un montant de 30 milliards FCFA, une régularisation d’une prise de participation d’un montant de 806 millions de FCFA et 2 lignes de crédit pour un montant total de 138, 394 milliards de FCFA. Ces opérations portent à 5551,3 milliards FCFA, le cumul des engagements (toutes opérations confondues) de la BOAD depuis le début de ses activités. Les engagements approuvés portent sur…

Lire la suite

Chaque jour, en Afrique, le Fonds africain de développement fait la différence dans la vie de millions de personnes

Sénégal-Gambie : le FAD a financé la construction du symbolique pont Sénégambie  qui relie désormais le Sénégal et la Gambie. Une avancée historique, qui va radicalement changer les perspectives économiques et commerciales des deux pays, favorisant l’intégration régionale et réduisant la fragilité. Liberia-Côte d’Ivoire : les investissements du FAD aident les économies en situation post-conflit à se rétablir. Le Fonds a joué un rôle impressionnant dans la relance économique de la Côte d’Ivoire. Passé d’un état de fragilité à la stabilité, le pays a enregistré des taux de croissance économique remarquables ces cinq dernières années.…

Lire la suite

La Fao s’engage à soutenir le Coraf

Ouverture hier, de l’atelier régional de validation du projet «Promotion de l’agriculture de conservation en Afrique de l’Ouest et du Centre (Promaca). Une occasion pour la Fao de s’engager à soutenir le Conseil ouest et centre africain pour la recherche et le développement agricoles (Coraf) dans sa politique de promotion d’une agriculture de conservation en vue de faire face aux extrêmes climatiques. L’annonce a été faite par Joseph Mpagalile, chargé de la mécanisation durable à la Fao. Il a précisé que la proposition de soutien pour ce projet sera soum…

Lire la suite

«Les pays africains peuvent faire mieux avec une meilleure politique fiscale»

Un appel clair a été lancé aux pays africains leur demandant d’améliorer leur politique fiscale et d’élargir leur base d’imposition afin qu’ils puissent financer efficacement leurs processus de développement. Dans son allocution d’ouverture reçu au Journal de l’économie malienne (Lejecom), la Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), Vera Songwe, déclare que la capacité d’accroître le recouvrement des recettes est essentielle pour la capacité de financer son développement, en particulier l’Agenda 2030 pour le développement durable et l’Agenda 2063 de l’Afrique. Selon elle, une économie typique du continent…

Lire la suite

Vera Songwe – Secrétaire exécutive de la CEA – « L’Afrique doit tripler son taux de croissance actuel… »

Le continent doit hâter le pas pour espérer atteindre les objectifs retenus dans les Agenda 2063 de l’Union africaine et 2030 des Nations Unies. Cette conviction est de Mme Vera Songwe, Secrétaire exécutive de la Commission économique africaine (Cea). Face aux experts, elle avance que « l’Afrique doit tripler son taux de croissance actuel, ce qui signifie que les investissements doivent augmenter de 5 à 10% du PIB pour atteindre les ODD. » Un constat  qu’elle fait « alors qu’il ne reste qu’un peu plus d’une décennie pour atteindre les objectifs énoncés dans l’Agenda 2030,…

Lire la suite

« Le leadership des femmes est plus que jamais nécessaire pour relever les défis mondiaux »

Cinq cheffe d’Etats et de gouvernement, la Présidente de l’Assemblée générale de l’ONU, une vice-présidente, la cheffe de la diplomatie européenne, deux ministres, une générale d’armée, une artiste et ambassadrice de bonne volonté, une responsable nationale de musées, une ancienne présidente aujourd’hui à la tête d’une fondation. 15 leaders femmes du monde politique, de la diplomatie, du secteur non-lucratif et de la culture, originaires de tous les continents ont appelé mercredi les dirigeants du monde entier à faire davantage pour permettre une plus grande participation des femmes aux décisions du…

Lire la suite

L’économie numérique a assuré 3 milliards de dollars à la productivité ouest-africaine en 2017

L’Association GSM qui fait la remarque dans son dernier rapport « L’économie mobile de l’Afrique de l’Ouest 2018 » souligne, qu’en plus de la contribution économique directe des acteurs qui la composent, les différents acteurs de l’écosystème de la téléphonie mobile achètent des intrants aux fournisseurs de leur chaîne d’approvisionnement.  Selon la même source, une partie des bénéfices générés par l’écosystème de la téléphonie mobile est consacrée à d’autres biens et services, ce qui stimule l’activité économique dans ces secteurs.  A l’en croire, il est estimé que cette activité économique additionnelle a généré…

Lire la suite

L’attraction risquée exercée par la technologie sur le journalisme

Au lieu de cela, nous savons à présent que la technologie numérique peut être utilisée pour saper la démocratie ; qu’elle soulève davantage de questions qu’elle ne fournit de réponses ; et qu’un monde qui fonctionne tout seul ressemble davantage à un scénario de cauchemar orwellien qu’à un noble objectif. Mais bien que la technologie ne soit pas la solution, elle n’est pas vraiment non plus le problème : le problème est plutôt celui de notre obsession monomaniaque à propos de la technologie.  Considérez l’expérience du secteur des médias, où la révolution numérique…

Lire la suite

Le titre Nestlé CI s’est globalement déprécié sur les 11 premières semaines de l’année 2019

La capitalisation boursière du marché des actions s’établit à 4 894 milliards de francs CFA. Les transactions en valeur du marché des actions s’établissent à 1,2 milliard de francs CFA en fin de semaine, portées principalement par les secteurs « Services Publics » (65%) et « Finances » (19%).  Le titre NEI CEDA CI réalise la plus importante progression du marché avec un gain de 29,41%, tandis que le titre SICABLE CI affiche la plus forte baisse avec une chute de 14,23%. Sur le marché des matières premières, le cours…

Lire la suite

La Senelec va décaisser 1,243125000 milliard de FCFA le 27 Mars

La Société sénégalaise d’électricité (Senelec) procédera le 27 Mars 2019 au paiement des intérêts semestriels de l’emprunt obligataire dénommé « Senelec 6,50% 2018-2025 », pour un montant global net d’impôts de Un milliard deux cent quarante-trois millions cent vingt-cinq mille francs CFA (1.243 125.000 CFA)     Pour rappel, dans le cadre de cadre de la stratégie de mobilisation de ressources mise en place par les instances de décision de Senelec pour financer, en partie, le « Plan Yeesal Senelec 2020 », Senelec avait émis sur le marché financier de l’Uemoa, un emprunt obligataire…

Lire la suite