La Bceao annonce une poursuite de la baisse de l’activité dans le Btp en mai 2020

Selon la Bceao qui donne l’information dans sa Note mensuelle de conjoncture économique de mai 2020, l’indice synthétique de conjoncture, qui résume le sentiment des acteurs des Btp, s’est certes, accru mais reste en territoire négatif, passant de -13,2 en avril 2020 à -10,0 en mai 2020. Selon l’institution, le repli de l’activité dans les Btp serait lié à la diminution de la demande de travaux (baisse de signatures de nouveaux contrats ayant conduit au recul de nouveaux travaux) et à la détérioration des conditions d’approvisionnement (hausse des coûts d’exploitation…

Lire la suite

La production industrielle a connu un accroissement de 1,9% en mai 2020

L’information émane de la Bceao dans sa Note mensuelle de conjoncture économique de mai 2020. Selon le document, l’orientation de l’activité industrielle est le reflet de la hausse notée au niveau de la production d’énergie et des activités extractives, ainsi que le redressement de l’industrie manufacturière. La même source explique que la hausse de la production d’énergie (+4,7% en mai contre -1,1% en avril) est en liaison avec la hausse observée au Mali, au Bénin, au Niger, au Togo et au Sénégal. La baisse de la production d’énergie en Côte…

Lire la suite

Le rôle des Tic dans la reprise économique mondiale mis en exergue

Parmi les invités, informe un communiqué de presse, figuraient des représentants de China Telecom, Etisalat, Mtn, Gsma et 3GPP/Etsi, qui ont également été rejoints par plusieurs milliers de participants en ligne composés des opérateurs de télécommunications, des régulateurs, des analystes, des médias, des experts et partenaires de Huawei venus de plus de 80 pays. Les discussions ont porté sur la manière dont les Tic apportent une nouvelle valeur dans les secteurs clés tels que la télémédecine, l’enseignement à distance, le télétravail et les services de santé publique. Selon le document, …

Lire la suite

La Banque mondiale approuve un crédit de 300 millions de dollars à 6 pays de la région

Selon un communiqué de presse, le Programme de financement à l’appui des politiques de développement pour le commerce régional de l’énergie en Afrique de l’Ouest a pour objectif de lever les obstacles aux échanges d’électricité, avec à la clé des tarifs plus bas pour les consommateurs, une compétitivité accrue pour les entreprises et un approvisionnement plus résilient et fiable. La même source souligne que les pays membres de la Cedeao collaborent depuis une dizaine d’années à la mise en place d’un marché de l’électricité totalement intégré, dans le cadre du…

Lire la suite

Une étude démontre que l’intensification des échanges commerciaux bénéficie économiquement aux femmes

Ce nouveau rapport, préparé en collaboration avec l’Organisation mondiale du commerce, utilise un nouvel ensemble de données ventilées par sexe pour mener une analyse approfondie et inédite de l’incidence du commerce extérieur sur la situation des femmes. Cette série de données constituée par le Groupe de la Banque mondiale permet aux chercheurs de comprendre comment les femmes travaillent, dans quel secteur elles sont employées, combien elles gagnent et si elles participent de près ou de loin au commerce mondial. Les résultats de cette analyse aident les pouvoirs publics à cerner…

Lire la suite

L’Afrique pourrait voir son revenu augmenter de 450 milliards de dollars grâce à l’accord de libre-échange continental

Le rapport indique en outre que l’obtention de tels résultats sera particulièrement importante au regard des conséquences économiques de la pandémie de COVID-19 (coronavirus) qui devrait entraîner jusqu’à 79 milliards de dollars de pertes de production en Afrique en 2020. La pandémie a déjà provoqué des perturbations majeures dans les échanges commerciaux sur le continent, notamment pour des biens essentiels tels que les fournitures médicales et les denrées alimentaires. Les mesures de réduction des freins bureaucratiques et de simplification des procédures douanières au sein de la ZLECAf devraient être à l’origine…

Lire la suite

Après la pandémie : une transition juste

Les chiffres tracent un sombre tableau. L’Organisation internationale du travail  (OIT) avertit que « 1,6 milliard de travailleurs  de l’économie informelle – soit près de la moitié de la main-d’œuvre mondiale – doivent désormais faire face au danger immédiat de voir leurs moyens de subsistance anéantis ». L’Union africaine rapporte  que, pour le seul continent africain –, presque 20 millions d’emplois, secteurs formel et informel confondus, sont en danger. Aux États-Unis, le New York Times estime  qu’en dépit d’un taux officiel de 13,3 % – déjà le plus élevé de toutes les récessions de l’après-guerre – le chômage serait en réalité…

Lire la suite

la crise présente une occasion de transformer nos villes, souligne l’ONU

« Les villes supportent le poids de la crise : leurs systèmes de santé sont mis à rude épreuve et leurs services d’eau et d’assainissement restent insuffisants, entre autres problèmes », a signalé António Guterres  à l’occasion de la publication de sa « Note de synthèse sur l’impact de la COVID-19 en milieu urbain ». Il a signalé que la pandémie avait révélé de profondes inégalités, en particulier dans les zones pauvres. Solidarité et résilience Le chef de l’ONU a également salué « l’extraordinaire extraordinaire solidarité et résilience » dont ont…

Lire la suite

La BRVM maintient sa tendance baissière la semaine passée

D’après la revue hebdomadaire de la Société de gestion et d’intermédiation sénégalaise Impaxis Securities, la filiale ivoirienne du leader des télécommunications Orange a lancé son offre bancaire « Orange Bank Africa ». « Sans surprise le marché continue d’évoluer dans sa zone de survente atteignant ainsi son plus bas historique à 128,30 points le jeudi 23 juillet avant d’enregistrer une légère reprise de 0,13% le jour suivant », confie l’agence. L’indice Brvm 10 casse son support de 120 points et clôture la semaine à 119, 73 points du fait des valeurs BOA…

Lire la suite

Nomination de nouveaux responsables au niveau du groupe

Selon un communiqué de presse, les nouveaux MD auront pour mission de piloter la stratégie et les activités du Groupe respectivement au Mali, en Ouganda, en Zambie, au Sénégal, en Tanzanie et en Sierra Leone. Par ailleurs, ajoute la même source, Ogechi Altraide est nommé nouveau responsable de la banque de détail; Amadou Konate, responsable de la trésorerie et des paiements internationaux pour UBA America. Ces nominations internationales viennent compléter les nominations antérieures de Sola Yomi-Ajayi en qualité de MD Uba America et de Patrick Gutmann nouveau MD de UBA…

Lire la suite