Béni Mellal-Khénifra contribue à elle seule à près de 50% de la production nationale de grenade

La région Béni Mellal-Khénifra contribue, à elle seule, à environ 50% de la production nationale de grenade, selon les données de la Direction régionale de l’agriculture (DRA). Au niveau de la région Béni Mellal- Khénifra, la culture de la grenade est considérée comme l’un des secteurs productifs les plus rentables, qui joue un rôle vital dans le développement social et humain du monde rural en créant des opportunités d’emploi à toutes les étapes de la production (environ 300.000 jours ouvrables), outre des activités économiques annexes qu’elle peut créer pendant la…

Lire la suite

Les baromètres conjoncturels laissent augurer des signaux positifs dans plusieurs secteurs

L’activité économique nationale commence à montrer des signes de redressement, a annoncé la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) dans son dernier rapport. Après une chute brutale au deuxième trimestre, sous l’effet des retombées négatives de la crise sanitaire de la Covid-19 et de la sécheresse, la DEPF a relevé dessignes de reprise sur fond de résultats encourageants des essais vaccinaux contre la Covid-19. En effet, « les baromètres conjoncturelslaissent augurer dessignaux positifs dans plusieurssecteurs à l’exception de certaines branches d’activité comme le tourisme », a relevé ce…

Lire la suite

Taqa Morocco accuse une baisse de son résultat net consolidé à fin septembre

Le résultat net consolidé de Taqa Morocco s’est établi à 894 millions de dirhams (MDH) à fin septembre 2020, en baisse de 13% par rapport à la même période une année auparavant. Le résultat net part du Groupe (RNPG) à cette date s’est chiffré à 709 MDH, contre 789 MDH au titre des neuf premiers mois de 2019, indique Taqa Morocco dans un communiqué sur ses résultats au 30 septembre 2020. La baisse du RNPG s’explique essentiellement, selon la même source, par l’évolution du résultat d’exploitation, qui s’est élevé à…

Lire la suite

Les plans d’épargne, des instruments prometteurs qui peinent à décoller

Près d’une décennie après leur lancement, les plans d’épargne peinent toujours à prendre leur envol dans un marché où l’engouement pour d’autres instruments d’épargne et de financement n’est plus à démontrer. Plan d’épargne action (PEA), Plan d’épargne éducation (PEE) et Plan d’épargne logement (PEL) tels sont les trois instruments qui permettent respectivement à leurs souscripteurs de constituer une épargne orientée vers un investissement dans le marché boursier, le financement de l’éducation de leurs enfants et l’accès à un logement. Caractérisés par des durées de placement longues, des seuils plafonnés et…

Lire la suite

393 audiences à distance du 2 au 5 novembre

Un total de393 audiences ont été tenues à distance dans les différents tribunaux du Royaume, du 2 au 5 novembre, au cours desquelles 7.951 affaires ont été mises au rôle, a indiqué lundi le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ). 9.256 détenus ont bénéficié des procès à distance, durant la même période, après leur consentement, afin de leur épargner tous les risques sanitaires en cette conjoncture exceptionnelle, marquée par la propagation du coronavirus, souligne le CSPJ dans un communiqué. Ce projet de procès à distance, lancé en collaboration avec les…

Lire la suite

Appel à l’extension du préscolaire à tout le territoire national

Le préscolaire doit être généralisé sur tout le territoire national, a prôné la présidente du réseau préscolaire au sein de l’Association Lions Club Meknès Salam, Zakya Serrhini, qui a estimé qu’un réseau préscolaire doit viser essentiellement les écoles publiques, loin de l’informel. « Nous avons centralisé notre plan d’action du préscolaire surtout sur le rural », a-t-elle déclaré à la MAP suite à l’inauguration, samedi dernier à Meknès, de deux salles de classe du préscolaire, réaménagées et équipées par l’Association, dans l’école publique « Moulay Ali Cherif « , en présence notamment du ministre…

Lire la suite

Le collectif Parité maintenant monte au créneau

Le collectif « Parité maintenant » a appelé, dans un document référentiel de plaidoyer, à la mise en place d’une loi-cadre pour la mise en œuvre de la parité entre hommes et femmes et ce, en application de l’article 19 de la Constitution. Ce document, présenté récemment, propose la mise en place d’une loi-cadre autour de l’égalité hommes-femmes visant à faire de la parité annoncée dans un certain nombre de programmes, discours et événements, une réalité encadrée par une loi spécifique reposant sur une approche intégrée des droits des femmes et qui…

Lire la suite

Lancement à Rabat d’ un projet de lutte contre la radicalisation des jeunes en ligne

Un projet de lutte contre la radicalisation en ligne des jeunes au Maroc a été lancé, jeudi à Rabat, par la Rabita Mohammadia des Oulémas, avec pour objectifs de lutter contre les discours de la haine et sensibiliser les jeunes aux dangers que peuvent présenter Internet et les réseaux sociaux. L’accord de réalisation de ce projet, financé par le gouvernement du Japon en partenariat avec le Programme des Nations unies pour le développement, a été signé par l’ambassadeur du Japon au Maroc, Takashi Shinozuka, le représentant résident du PNUD au…

Lire la suite

Signature du contrat d’ exécution du projet de coopération TraCs Maroc

Le ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau et l’Agence de coopération internationale allemande (GIZ-Maroc) ont signé, récemment à Rabat, un contrat d’exécution du projet de coopération TraCs Maroc, qui vise essentiellement la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le secteur des transports. Signé par le secrétaire général du ministère, Khalid Cherkaoui, et le directeur résident de GIZ Maroc, Lorenz Petersen, le projet TraCs Maroc “Advancing Transport Climate Strategies in Rapidly Motorizing Countries” soutient l’évaluation et la réduction des émissions de…

Lire la suite

Aucune baisse des dépenses d’investissement en 2021

Les dépenses d’investissement du budget général de l’Etat n’ont connu aucune baisse au titre de l’année 2021, a affirmé, vendredi à Rabat, le ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun. “La comparaison avec l’exercice 2020 devrait être faite sans compter les 15 milliards de dirhams (MMDH) qui seront consacrés au Fonds Mohammed VI pour l’investissement. En conséquence, les dépenses d’investissement du budget général de l’Etat ont augmenté de 7 MMDH”, a précisé M. Benchaâboun dans sa réponse aux interventions à la Commission des finances,…

Lire la suite