les accusations sur fond de sorcellerie refont surface – IWACU

Le 28 fevrier et 4 mars, respectivement sur les collines Kiyonza et Rugasa de la commune Bugabira, en province de Kirundo, deux personnes accusées de sorcellerie ont été tabassées à mort. Actuellement, bien que l’administration se veuille rassurante, elles craignent pour leur sécurité. Depuis l’incident, une peur sans nom habite les victimes. Constamment sur le qui-vive, à tout instant, elles redoutent qu’elles ne soient pas de nouveau prises pour cible. «Ils m’ont dit que le conflit est loin d’être terminé », raconte sans peine Jérôme Munyentore, la victime de la colline…

Lire la suite

CVR/Plus de 4 mille fosses communes déjà identifiées – IWACU

Une annonce faite ce mercredi 20 mars, en commune Rusaka, province Mwaro. C’était après l’exhumation des restes d’une personne tuée dans la crise de 1993, sur la colline Mahonda. « Le rapport provisoire de la CVR montre qu’il y a déjà 4175 fosses communes déjà identifiées », a déclaré Aloys Batungwanayo, commissaire à la Commission vérité réconciliation (CVR). Un travail qui va d’ailleurs continuer ainsi que leur marquage. « Nous allons par après mener une enquête pour savoir le nombre des Burundais tués. Ce qui nous permettra de déterminer les moyens nécessaires pour…

Lire la suite

Le Français, une langue de travail de l’EAC bientôt ? – IWACU

La langue française sera bientôt reconnue comme une des langues de travail de la communauté Est-africaine. D’après Félix Ndayishimiye, conseiller au ministère à la présidence en charge des Affaires de la communauté Est-africaine, le conseil des ministres de la CAE statuera en avril prochain, sur la dernière étape. Il parle de l’étude financière et légale du projet. Le conseil sectoriel de l’éducation et des affaires culturelles de la CAE avait recommandé une «étude sur les contours et les impacts » de cette inclusion. C’était ce mercredi 20 mars à l’occasion des…

Lire la suite

Le français, bientôt langue officielle de l’EAC – IWACU

Les membres du Club des amis d’Iwacu bénéficient de l’offre d’informations la plus complète sur le Burundi. Vos avantages : – une newsletter quotidienne – du contenu exclusif – un accès complet à toutes nos archives (web et papier) – un accès à l’hebdomadaire et au mensuel Iwacu, en version électronique, dès leur parution Inscrivez-vous maintenant ! burundinews

Lire la suite

Des graines – IWACU

Les cendres des volcans sont fertiles, dit-on. Le 13 mai 2015, sur les ruines fumantes des radios brûlées, qui aurait pu penser une seule seconde que les médias burundais rayonneront de nouveau ? Décapitée, traumatisée, avec une centaine de journalistes sur les routes de l’exil, toute une profession, à part quelques rescapés de la furie destructrice, était donnée pour morte. Et pourtant, des graines appelées « Yaga » ont germé. Doucement. En toute discrétion. Grappillant la moindre petite parcelle de liberté rescapée de l’anéantissement et de la censure. Yaga des jeunes, engagés, prudents.…

Lire la suite

Au sommaire de l’édition mardi 19 mars 2019 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’ – IWACU

• 2 policiers ont été tués dans la nuit de ce lundi, vers 2 heures du matin par une personne non identifiée. Leurs armes AK 47 ont été volées. Les faits se sont déroulés sur la colline Mutara, zone Maramvya de la commune Mutimbuzi, à Bujumbura. La police parle d’une embuscade tendue par un groupe de bandit. Les informations recueillies sur place indiquent l’arrestation de 5 personnes. • Les pêcheurs du lac de la Tanganyika de la province de la Rumonge demandent que des mesures soient prises afin d’éradiquer le…

Lire la suite

Les employés de l’AUTOP remontés – IWACU

72 employés de l’AUTOP réclament sept mois d’arriérés de salaire. Leur employeur évoque un malentendu entre les actionnaires. Toutefois, il les rasure que leurs salaires seront versés d’ici fin mars. « Nous ignorons le problème qu’a connu l’entreprise », s’indigne un des employés de l’AUTOP, une agence de voyage qui vend des billets d’avion et qui collabore avec l’OBR dans le dédouanement. Ces employés accusent la direction de cette agence de faire la sourde oreille à leurs revendications. « Quatre correspondances ont été adressées à la direction. Mais aucune suite n’y a été…

Lire la suite

Peu de dépositions reçues – IWACU

La situation se présente ainsi alors que la province de Rumonge a été très touchée surtout par les événements 1972. Des présumés bourreaux et victimes cohabitent sur certaines collines. Dans son mot d’accueil au cours d’une réunion tenue par la Commission Vérité et Réconciliation (CVR) à Rumonge, le 6 mars, Juvénal Bigirimana, gouverneur de la province a demandé au président de cette dernière de revenir à Rumonge pour recueillir d’autres dépositions. Selon lui, très peu de gens ont eu l’occasion de donner leurs dépositions. Il a indiqué que beaucoup de…

Lire la suite

les tailleurs se lamentent – IWACU

Suspicion de détournement des cotisations, incompétence, etc. Des accusations dont sont victimes les responsables de ‘’Best Fashion de Ngozi’’, une association rassemblant les tailleurs de cette ville. « Ils ne font que collecter et consommer notre argent. Je suis entré en 2015. J’ai cotisé cinq cents francs chaque semaine pendant trois ans. On nous avait vanté une gamme des bienfaits dont l’octroi d’une carte mutuelle de santé et le projet de développement. Jusqu’à maintenant, rien n’a été fait », se lamente N.M un tailleur du quartier Rubuye, dans la ville de Ngozi.…

Lire la suite