La SNEL déplore la « recrudescence » des actes de vandalisme contre ses installations

Dans un communiqué parvenu à ACTUALITE.CD ce jeudi 21 mars 2019, la Société nationale d’électricité (SNEL) se dit victime d’une série d’actes de vandalisme contre ses différentes installations. La SNEL signale que plusieurs objets qui assurent le fonctionnement de ses installations ont été soit volés, soit détruits par des personnes non identifiées. « Vols de conducteurs, vidange d’huile de transformateurs, etc… perpétrés dans ses installations électriques par des personnes non-identifiées. Ces actes inciviques perturbent le réseau et créent des préjudices à SNEL et à ses clients aimables« , dit la société dans…

Lire la suite

RDC : Diomi pardonne “ceux qui ont comploté contre lui”

Aussitôt après avoir quitté la prison centrale de Makala, ce jeudi 21 mars, Eugène Diomi Ndongala a déclaré avoir pardonné à tous ceux qui ont été à la base de son arrestation.  Dans un discours prononcé à l’espace village ya Masolo dans la commune de Selembao, Eugène Diomi Ndongala a qualifié de « montage » son dossier judiciaire par ses adversaires politiques. « Pour ceux qui ont comploté contre moi et qui continuent à débiter leurs haines, leurs insultes dégradantes contre ma personne, je leur pardonne et je demande à…

Lire la suite

Sud-Kivu : Deux morts suite à un nouvel éboulement dans les puits d’or à Misisi

Deux personnes ont trouvé la mort mercredi 20 mars dans deux puits d’or à la suite d’un éboulement à Misisi, à 120 Km de la cité de Baraka dans le territoire de Fizi. Il s’agit des creuseurs artisanaux qui étaient en plein travail. Les pluies diluviennes qui se sont abattues dans la région est à la base de l’éboulement, selon Sumaili Kikombe, président des propriétaires des puits d’or à Fizi. Les corps des victimes ont été exfiltrés ce jeudi des décombres. En février, deux creuseurs artisanaux étaient tués suite à…

Lire la suite

Libération de Diomi : Les militants se regroupent devant la Prison de Makala

Plusieurs dizaines de militants de Démocratie Chrétienne, parti de Diomi Dongala, sont déjà installés devant la Prison de Makala.  Selon les sources d’ACTUALITE.CD, Diomi Dongala se trouvait ce matin encore dans un hôpital situé dans commune de Barumbu. Escorté par les services pénitentiaires, il a rejoint la prison de Makala au milieu de l’avant-midi  pour finaliser le processus de sa libération. L’arrêté ministériel sur sa libération conditionnelle avait été signé mercredi 20 mars dernier par Alexis Thambwe Mwamba, ministre d’Etat, ministre de la justice et garde des sceaux.  Diomi avait…

Lire la suite

Programme d’urgence de Tshisekedi : Début de la réhabilitation des routes en terre battue au Sud-Kivu

Au Sud-Kivu, l’office des routes a dévoilé mercredi 20 mars 2019 les axes routiers qui seront réhabilités dans le cadre du programme d’urgence du président de la république Félix Tshisekedi. Les travaux de réhabilitation de 30 Km de la route Bukavu-Kamanyola ont été lancés à Nyantende dans le territoire de Kabare. « Les routes Bukavu-Kamanyola 30 kilomètres, Bukavu-Mwenga sur la RN2, 50 kilomètres, Bukavu-Goma le site chez les français, la route Miti-Hombo 52 kilomètres sur la RN3, enfin la route Burhale-Shabunda 125 kilomètres sont concernées. Les travaux consisteront à la…

Lire la suite

RDC : Diomi qualifie de « nulles » les conditions arrêtées par Thambwe Mwamba pour sa libération

Le ministre de la justice Alexis Thambwe Mwamba a arrêté un certain nombre des conditions que Eugène Diomi doit observer après sa libération de la prison de Makala. Mais peu après avoir quitté Makala ce jeudi, Diomi a qualifié de « nulles » ces conditions parmi lesquelles l’interdiction de « se livrer à des déclarations et activités politiques de nature à troubler l’ordre public et le bon fonctionnement des institutions étatiques ». « Ces conditions sont nulles dans la mesure où nous avons un jugement international qui a tranché sur…

Lire la suite

Francophonie : Les lauréates du concours de dictée « une écriture sans faute » primées à Kinshasa

À l’occasion de la journée internationale de la Francophonie célébrée ce 20 mars sous le thème « En français…s’il vous plaît », l’association congolaise des journalistes femmes de la presse écrite (ACOFEPE), a primé les lauréates ayant pris part au concours de dictée française dénommée « une écriture sans faute ». La cérémonie s’est déroulée dans la salle du spectacle du centre culturel Boboto (Gombe). Les lauréates ont bénéficié des objets classiques, des jeux de société (scrabble) ainsi que de dictionnaire. Dans son mot de circonstance, Grâce Ngyke, présidente de…

Lire la suite

RDC : Diomi Ndongala libéré | Actualite.cd

Eugène Diomi Ndongala a été libéré ce jeudi. Il a quitté la Prison de Makala encadré par les cadres de son parti et célébrés par ses militants. L’arrêté ministériel portant mesure de sa libération conditionnelle avait été signé mercredi 20 mars 2019 par Alexis Thambwe Mwamba, ministre d’Etat, ministre de la justice et garde des sceaux. Les militants de Démocratie Chrétienne, son parti, se sont mobilisés  déjà pour le porter à triomphe à sa sortie de prison prévue ce jeudi. Diomi a été condamné le 26 mars 2014 par la…

Lire la suite

RDC : La libération de Diomi Ndongala attendue ce jeudi

L’arrêté ministériel portant mesure de libération conditionnelle d’Eugène Diomi Ndongala avait été signé mercredi 20 mars 2019 par Alexis Thambwe Mwamba, ministre d’Etat, ministre de la justice et garde des sceaux. Les militants de Démocratie Chrétienne, son parti, se mobilisent déjà pour le porter à triomphe à sa sortie de prison prévue ce jeudi. Diomi a été condamné le 26 mars 2014 par la Cour suprême de justice à 10 ans de servitude pénale principale pour viol à l’aide de violence, exposition d’enfants à la pornographie, détention d’enfants et tentative…

Lire la suite

RDC : L’arrêté ministériel portant libération conditionnelle de Diomi a été signé ce mercredi

L’arrêté ministériel portant mesure de libération conditionnelle d’Eugène Diomi Ndongala a été signé ce mercredi 20 mars 2019 par Alexis Thambwe Mwamba, ministre d’Etat, ministre de la justice et garde des sceaux. Le président du parti Démocratie chrétienne a été condamné le 26 mars 2014 par la Cour suprême de justice à 10 ans de servitude pénale principale pour viol à l’aide de violence, exposition d’enfants à la pornographie, détention d’enfants et tentative de viol d’enfants.  Diomi a avait été arrêté le 8 avril 2013 et a déjà purgé plus…

Lire la suite