Ce week-end, Paris savoure les cuisines africaines – Jeune Afrique

Du 25 au 28 septembre, Paris accueille deux événements dédiés aux cuisines africaines et caribéennes : Food Temple Africa, au Carreau du Temple et un salon vegan, organisé dans une galerie d’art. Avis aux passionnés de gastronomie afro-caribéenne, aux chasseurs de tendances culinaires et autres aventuriers aux papilles frétillantes. Du vendredi 25 août au soir au dimanche 27 septembre, l’espace culturel parisien Le Carreau du temple, organise « Food Temple Africa », quatrième édition de son festival dédié aux cuisines du monde. Au programme : grand marché d’épices, de saveurs,…

Lire la suite

Magyd Cherfi, éternel indigène – Jeune Afrique

Après « Ma part de Gaulois », Magyd Cherfi poursuit son récit autobiographique avec « La Part du Sarrasin ». Le parolier du groupe Zebda dépeint avec brio son écartèlement identitaire dans la France des années 1980. Paru il y a quatre ans, Ma part de gaulois, le premier long récit que Magyd Cherfi osait écrire à la première personne, avait donné la fièvre aux libraires : près de 90 000 exemplaires s’étaient écoulés au total. L’ouvrage mêlant (beaucoup d’)autobiographie et (un peu de) fiction racontait son année du baccalauréat, une formalité…

Lire la suite

les masques africains au temps des algorithmes – Jeune Afrique

Le collectif français Obvious a réalisé une série de masques africains d’un nouveau genre, grâce à un ensemble d’algorithmes et au talent du sculpteur ghanéen Abdul Aziz. Ovales, allongés, ou ronds, les masques créés par le collectif français Obvious arborent des formes africaines typiques… Mais il est difficile de leur attribuer une origine géographique. En réalité, chacun d’entre eux emprunte ses traits à plusieurs familles de masques grâce à l’emploi d’algorithmes. Comme l’explique Hugo Caselles-Dupré, co-fondateur de Obvious, le processus de création commence avec un ensemble d’algorithmes existant déjà «…

Lire la suite

un élan international exige la libération du réalisateur soudanais – Jeune Afrique

Artistes, festivals, cinéphiles s’élèvent contre la mise en détention du cinéaste sur la base de « fausses accusations » portées par des extrémistes religieux. Le message audio d’Hajooj Kuka, depuis sa prison à Karthoum le 21 septembre, a rassuré beaucoup de monde. Le réalisateur s’enthousiasmait du « formidable élan de solidarité » ayant conduit ses geôliers à le traiter moins brutalement, et espérait que le rayonnement international de l’affaire allait créer un tournant pour les artistes et activistes au Soudan. L’affaire justement, telle qu’elle a été rapportée par plusieurs organisations…

Lire la suite

une rentrée avec Frantz Fanon, Kafka et Ouaga – Jeune Afrique

Plus que jamais, la bande dessinée ose s’emparer de tous les sujets. Des réfugiés face à la bureaucratie kafkaïenne à la pensée anticolonialiste de Frantz Fanon, cette rentrée littéraire en offre une preuve supplémentaire. Sélection. DRAu terme d’une fuite rocambolesque, le dessinateur Mana Neyestani est arrivé en France en 2011. Né à Téhéran en 1973, ce dessinateur a dû quitter son pays après être passé quelques mois par la case prison, pour une illustration qui n’avait pas eu l’heur de plaire au pouvoir en place. Avant d’obtenir le statut de…

Lire la suite

une éclaircie pour les festivals – Jeune Afrique

Alors que la très grande majorité des événements culturels ont été annulés, la tenue sans accroc du festival des arts du monde arabe de Montpellier donne des perspectives au monde du spectacle. Samedi 19 septembre, un rideau de pluie s’abat sur les stands de la medina d’Arabesques. Tonnerre, sol boueux, dizaines de bénévoles ruisselant et sprintant aux quatres coins du gigantesque parc du domaine d’O… Arabesques semble vivre un naufrage. Le Comte de Bouderbala, déjà programmé l’année dernière, est annulé à cause des intempéries et ne pourra pas se produire…

Lire la suite

« Hassan II a laissé une trace profonde dans la mémoire collective » – Jeune Afrique

Hassan II, en 1982. © CHARLES TASNADI/AP/SIPA Auteur de « L’historiographe du royaume », roman figurant sur la 1ère liste du prix Goncourt, ce Normalien de 41 ans confie à JA ce qui l’a conduit à s’intéresser au royaume et à son défunt monarque, Hassan II. Le livre de la rentrée auquel Tahar Ben Jelloun prédisait il y a quelques semaines qu’il ferait beaucoup de bruit semble bien parti pour connaître une grande destinée : inattendu sur le fond comme sur la forme, L’historiographe du royaume (éd. Grasset) est…

Lire la suite

la polémique enfle autour du film « Mignonnes » – Jeune Afrique

Le long-métrage de la franco-sénégalaise Maïmouna Doucouré qui dénonce l’hypersexualisation des petites filles est au centre d’une violente controverse. Ses détracteurs, qui se radicalisent, l’accusent de « pornographie » et d’« islamophobie ». Sur change.org, une plateforme permettant de lancer des pétitions en ligne, plus de 733 000 personnes ont déjà signé. Leur objectif : retirer le film Mignonnes de Netflix, et poursuivre en justice la réalisatrice, l’équipe du film, les parents des actrices, ainsi que le géant du site de streaming pour avoir diffusé du contenu « inapproprié »…

Lire la suite

John Boyega, vedette de « Star Wars », contre-attaque – Jeune Afrique

Fervent soutien du mouvement Black Lives Matter, l’acteur britanno-ghanéen John Boyega dénonce sa mise à l’écart dans un spot publicitaire de Jo Malone et sur une affiche du film « Star Wars » destinés au marché chinois. Il devait représenter la marque de parfums Jo Malone à l’international. Mais dans le court-métrage publicitaire destiné à la Chine, John Boyega, vedette de la trilogie Star Wars, a été remplacé par l’acteur chinois Liu Haoran. Offensé par cette décision prise sans son autorisation, l’acteur – qui a lui-même dirigé le spot d’origine…

Lire la suite

quatre histoires africaines à lire avant d’aller dormir – Jeune Afrique

Malgré quelques clichés récurrents, les publications jeunesse consacrées à l’Afrique se réinventent : elles stimulent l’imagination tout en parlant de solidarité et de protection de l’environnement. Il n’est jamais trop tôt pour plonger son nez dans les livres et ouvrir les yeux sur le monde qui nous entoure. En dépit des moments difficiles qu’il connaît, le secteur de l’édition continue, en France, de proposer une grande variété d’albums pour les plus petits. L’Afrique, merveilleux réservoir d’histoires, est toujours présente d’une manière ou d’une autre dans la production. Certes, les esprits…

Lire la suite