Reine Dibussi, l’illustratrice qui milite pour la place des femmes dans la BD

Unique Camerounaise désignée pour illustrer la page d’accueil de Google durant la dernière Coupe du monde féminine de football, Reine Dibussi a su s’imposer avec son style emprunté à l’univers des jeux vidéos. Avec sa deuxième BD, elle entend davantage donner de la visibilité aux femmes. Au début, elle a cru à un « canular ». « Avoir été choisie par Google pour réaliser un dessin pour leur page d’accueil, à l’occasion de la Coupe du monde féminine de football… je n’y croyais pas », se remémore Reine Dibussi depuis sa retraite artistique à Vendôme, dans…

Lire la suite

à Africajarc, la culture africaine loin du bling-bling et des clichés

À Cajarc, irréductible petit village du sud de la France, un événement singulier convoque jusqu’au 21 juillet le meilleur de la littérature, de la musique et du cinéma africains. Cajarc, son millier d’habitants, sa petite église du XIIIe siècle, sa gare désaffectée… et son festival hors norme, Africajarc qui transporte depuis vingt et un ans ce petit bourg du sud de la France, près de Cahors, sur le continent. Pendant quatre jours, jusqu’au 21 juillet, se succéderont sur scène le virtuose du blues mandingue Abou Diarra, le vétéran angolais…

Lire la suite

Paola Audrey Ndengue, l’entrepreneuse experte en divertissement de Douala à Abidjan

La Camerounaise Paola Audrey Ndengue a été distinguée cette année par Forbes Africa. © Issam Zejly pour JA À 29 ans, la Camerounaise Paola Audrey Ndengue vient d’être nommée responsable marketing du programme « Shuga Babi », que lancera prochainement la Fondation MTV à Abidjan. Depuis son arrivée en Côte d’Ivoire, en 2014, la Camerounaise Paola Audrey Ndengue peut se targuer d’une impressionnante ascension professionnelle. Cofondatrice, à Paris et à 20 ans à peine, du magazine de mode français Fashizblack, en 2008 – pionnier des médias spécialisés dans la mode…

Lire la suite

[Chronique] Johnny Clegg va revoir Madiba

Même si les médias internationaux avaient largement détourné leur regard de l’œuvre post-eighties de Johnny Clegg, l’hommage à l’artiste décédé ce 16 juillet n’est pas galvaudé. Il y a une tonalité factice dans la passion ressuscitée de certains critiques musicaux qui ne se réveillent qu’au décès d’artistes qu’ils avaient encensés avant de s’en détourner. Et voilà les « sachants » de la création internationale branchée de « superlativer » aujourd’hui sur la carrière de feu Johnny Clegg. Ces dernières années, en off, lesdits experts décrivaient pourtant l’artiste comme bedonnant au rendez-vous de la…

Lire la suite

Naomi Campbell, Alek Wek, Tyra Banks… ces mannequins noires qui continuent de marquer l’histoire de la mode

Naomi Campbell, Grace Jones, Alek Wek, Liya Kebede, Tyra Banks… Elles ont marqué l’histoire de la mode et continuent de l’écrire. Signe de leur longévité, un esprit entrepreneurial mâtiné de militantisme. Plus de la moitié des mannequins castées au défilé couture de Valentino, printemps-été 2019, étaient noires : du jamais-vu dans cette industrie. Parmi elles, des modèles historiques comme Naomi Campbell, 49 ans, Alek Wek, 42 ans et Liya Kebede, 41 ans. Un casting « nostalgique des années 1980-1990 », selon Alphonso McClendon, directeur et professeur associé de design et de merchandising…

Lire la suite

Ces mannequins noires qui s’engagent pour l’Afrique

Les mannequins (de G. a D.) Aminata Faye (senegalaise, habillee par la creatrice senegalaise Selly Raby Kane), Black Audrey (camerounaise, habillee par la creatrice ivoirienne Loza Maleombho), Noemie Lenoir (francaise, habillee par la creatrice ivoirienne Loza Maleombho), Awa Sanoko (ivoirienne, habillee par la creatrice ivoirienne Loza Maleombho) et Mawa Diarassouba (ivoirienne, habillee par le createur ivoirien Kente Gentlemen) posent sur une route au milieu du desert aux environs de Dakhla a l’occasion du FIMA 2018. PHOTO Vincent Boisot © Vincent Boisot De nombreuses mannequins noires soutiennent la création locale…

Lire la suite

quand Johnny Clegg se confiait à Jeune Afrique

En juin 1988, Johnny Clegg, mort mardi 16 juillet, accordait une interview à Jeune Afrique. Morceaux choisis. Juin 1988. Alors que l’apartheid structure encore l’Afrique du Sud, Johnny Clegg est numéro un des ventes en France. Dans une interview qu’il accorde alors à Jeune Afrique, la star sud-africaine, décédée mardi 16 juillet à l’âge de 66 ans, évoque son enfance, sa passion des rythmes zoulou, et dénonce aussi l’apartheid. Un entretien dans lequel il évoque également la montée en puissance du Congrès national africain (ANC), qui rêve alors de…

Lire la suite

le RHDP bientôt en kiosque avec le quotidien « Le Matin »

Le président ivoirien Alassane Ouattara. © Sevi Herve Gbekide/AP/SIPA Le RHDP du président ivoirien Alassane Ouattara aura désormais son propre journal quotidien. Intitulé « Le Matin », il sera dirigé par les journalistes Patrice Yao et Hervé Ahoussi. Alassane Ouattara a validé la création d’un journal quotidien du RHDP intitulé Le Matin. Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital Cet article est réservé aux abonnés Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en…

Lire la suite

« Asimbonanga », l’histoire d’une chanson politique

C’est en 1986 que Johnny Clegg, alors leader de son groupe Savuka, enregistre cette chanson hommage à Mandela parue sur l’album « Third World Child ». « Nous ne l’avons pas vu ». C’est ce que signifie, en français, le titre de la chanson en zoulou, Asimbonanga, dédiée à Nelson Mandela, alors futur premier président noir de l’Afrique du Sud. Tube de l’été 1988 dans moult pays du monde, le titre est frappé d’interdiction en Afrique du Sud. C’est qu’à l’époque où le « Zoulou blanc » enregistre ce morceau politiquement engagé…

Lire la suite