« Qui n’est pas raciste, ici ? », quand Akli Tadjer interroge la société française

Dans son dernier ouvrage, « Qui n’est pas raciste, ici ? », le Franco-Algérien Akli Tadjer revient sur sa rencontre avec une classe qui avait refusé, par xénophobie, de lire son roman « Le Porteur de cartable ». L’affaire Akli Tadjer a secoué les réseaux sociaux, puis les médias en novembre 2018. L’écrivain franco-algérien avait alors partagé un e-mail envoyé par la professeure de français d’un lycée professionnel de la Somme (nord de la France) où elle mentionnait la collection de remarques racistes de ses élèves, qui refusaient de lire Le Porteur…

Lire la suite

« La Miséricorde de la jungle », un voyage au bout de l’enfer de la guerre

Image extraite du film « La miséricorde de la jungle ». © Urban Distribution Avec « La Miséricorde de la jungle », qui raconte l’histoire de soldats rwandais égarés pendant la deuxième guerre du Congo, Joël Karekezi évoque avec brio la nécessité du pardon. Impossible de se repérer dans cet inextricable enchevêtrement de lianes, de racines, de branches, sous le couvercle opaque d’un enfer vert. Dans la jungle du Sud-Kivu, en 1998, deux soldats de l’armée rwandaise cherchent à retrouver leur bataillon après un réveil en retard. Sergent Xavier (Marc Zinga),…

Lire la suite

le septième art africain se fera-t-il une place dans le palmarès ?

Mame Bienta Sane, l’une des actrices d’Atlantique, le film de Mati Diop en lice pour la Palme d’Or à Cannes. © AD VITAM DISTRIBUTION Le septième art africain sera bien présent sur la Croisette, du 14 au 25 mai. Et pourrait même figurer au palmarès. Une bonne dizaine de films réalisés par des auteurs d’origine africaine ou tournés sur le continent seront projetés cette année à Cannes. Jamais sans doute l’Afrique, et en particulier le Maghreb, n’a été aussi bien représentée dans le plus grand festival de cinéma du monde,…

Lire la suite

quand le drame des migrants devient une œuvre d’art à Venise

À l’occasion de la Biennale de Venise est exposée l’épave d’un chalutier qui sombra avec des centaines de migrants. L’installation suscite des réactions contradictoires… 18 avril 2015. Conçu pour transporter une vingtaine de passagers, un bateau de pêche se trouve en détresse dans le canal de Sicile avec, à son bord, 700 à 1000 Subsahariens. L’embarcation chavire. Venu à la rescousse, un navire marchand portugais ne pourra repêcher que 28 survivants. Le drame sera présenté comme le pire naufrage en Méditerranée. 6 mai 2019. À l’occasion de la 58e…

Lire la suite

quand les artistes s’inspirent des quartiers marginalisés

En Tunisie, loin des représentations édulcorées du pays, des thématiques économiques et sociales longtemps taboues sont au cœur de nouveaux projets artistiques. Passer de l’ombre à la lumière tamisée, c’est ce qui arrive, depuis la révolution, aux habitants des quartiers tunisiens marginalisés. Passer du folklore lisse et des grands thèmes considérés comme nobles aux rugosités du réel, voilà la mue entamée par le monde culturel. Cachez donc cette misère que l’on ne saurait voir, exhortait l’ancien régime : indécence, came et corruption, répondent de plus en plus d’artistes. Les thématiques…

Lire la suite

Laila Lalami, une romancière en résistance contre Donald Trump

Son dernier roman, « The Other Americans », et ses récentes publications dans la presse américaine font de Laila Lalami une des intellectuelles à la pointe du combat contre la politique migratoire du président américain Donald Trump. Elle vante les effets de la littérature comme moyen de résister à la frénésie xénophobe. « Mon père a été tué une nuit de printemps, il y a quelques années, alors que j’étais assise dans le coin d’un nouveau bistrot d’Oakland. » L’incipit de The Other Americans de Laila Lalami a tout de celui d’un roman noir : résumé…

Lire la suite

Algérie, indépendance acte II

Des manifestants portent un drapeau algérien géant lors d’une manifestation à Bordj Bou Arreridj, à l’est d’Alger, le vendredi 26 avril 2019. © Toufik Doudou/AP/SIPA À la Une du numéro 83 du bimestriel « La Revue », en vente dans les kiosques, un dossier spécial sur l’acte II de l’indépendance algérienne, une enquête sur les femmes russes auxquelles Vladimir Poutine a donné le pouvoir, ou encore le récit de Kamal Redouani, journaliste en infiltration dans des groupes jihadistes. L’Algérie s’est mise en mouvement il y a plus de trois mois.…

Lire la suite

« L’Éducation occidentale », le roman qui invite dans les entrailles de la terreur au Nigeria

Avec « L’Éducation occidentale », le romancier français Boris Le Roy s’invite dans les pensées d’une enquêtrice dépêchée sur les lieux d’un attentat terroriste au Nigeria. Jour de marché à Abuja. Dans la touffeur moite d’une matinée d’octobre, une déflagration retentit, souffle les étals et déchiquette les corps. Boko Haram vient de frapper. Ona, de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime, fraîchement dépêchée dans la capitale nigériane pour épauler la police scientifique locale, est appelée sur les lieux. Dans l’amas de viscères et de chairs,…

Lire la suite

José Eduardo Agualusa interroge le pouvoir des rêves pour connaître l’histoire de l’Angola

José Eduardo Agualusa, auteur de « La Société des rêveurs involontaires » © Leonardo Cendamo/Leemage Porté par des personnages insolites, le nouveau roman de José Eduardo Agualusa, « La Société des rêveurs involontaires », est un récit sur les utopies collectives qui fait directement écho à l’actualité politique angolaise. « C’est à cause de ce livre que dos Santos a quitté le pouvoir, non ? » ironise José Eduardo Agualusa, béret vissé sur la tête, regard pétillant et sourire serein. Son nouveau roman, le huitième à être traduit en français, relate le…

Lire la suite

l’art du clash en sons et en gnons

Les rappeurs français Kaaris et Booba. © Photos : Sadaka Edmond / Sipa / Photomontage JA Avant que les rappeurs Booba et Kaaris parlent de s’affronter physiquement sur un ring, la pratique de la joute était déjà chevillée à l’histoire du hip-hop. Récapitulatif en sons et en gnons. «J’ai signé !! » Dans une vidéo publiée sur Instagram le 12 avril, entre deux coups de fourchette dans une barquette de poulet, Kaaris a prévenu Booba que tous les papiers étaient remplis pour pouvoir légalement en découdre sur un ring. Énième épisode…

Lire la suite