Haro sur les “retraites princières” des ministres en Allemagne

Sur fond d’instabilité de la coalition au pouvoir, les dispositions légales très avantageuses dont relèvent les responsables politiques font vivement réagir la scène politique et médiatique.  “Il faudrait être ministre… 4 000 euros de pension pour deux ans de travail”, titre le Berliner Kurier, photo de groupe du gouvernement de grande coalition à l’appui. “Beaucoup de citoyens rêvent de leurs luxurieuses retraites”, assure le tabloïd. Après quatre années d’exercice du pouvoir, explique le journal, les ministres peuvent prétendre à un montant de pension équivalant à 27,5 % de leur revenu, qui s’élève actuellement…

Lire la suite

En Espagne, les socialistes cherchent alliés désespérément

Pedro Sánchez, le leader socialiste, a été officiellement chargé par le roi de former un gouvernement. Les élections du 10 novembre ne lui ayant pas donné de majorité, il négocie l’appui d’une partie des indépendantistes catalans, ce qui scandalise la presse de droite. L’exercice a été très formel : dans la soirée du mercredi 11 décembre, après consultation de tous les autres groupes parlementaires, le roi Felipe VI a chargé Pedro Sánchez, le secrétaire général du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), d’essayer de former un gouvernement. En toute logique parlementaire, puisque le PSOE était arrivé en…

Lire la suite

Vladimir Poutine dénonce “un mensonge impardonnable” des Européens

Le président russe a dénoncé mercredi 11 décembre une “falsification de l’histoire” en référence au vote par le Parlement européen, en septembre dernier, d’une résolution mettant sur le même plan nazisme et communisme. C’est tout juste si on n’accuse pas l’URSS d’avoir déclenché la guerre au côté de l’Allemagne nazie. Et ceux qui essaient de contester ce mensonge éhonté sont d’avance accusés de mener une guerre de l’information contre l’Europe démocratique. Vladimir Poutine Président de la Fédération de Russie Alors que la Russie s’apprête à célébrer en grande pompe, en mai 2020,…

Lire la suite

Élections britanniques : six articles pour tout comprendre

Quelque 46 millions d’électeurs se rendent aux urnes ce jeudi 12 décembre pour renouveler les 650 sièges de la Chambre des communes. Qui du conservateur Boris Johnson, qui promet la mise en oeuvre du Brexit au 31 janvier 2020 ou du travailliste Jeremy Corbyn, dont le programme prévoit de nombreuses nationalisations et un second référendum sur la sortie de l’UE, prendra les rênes du pays ? 

Lire la suite

Élections. Les Britanniques choisissent entre “un marxiste” et un “fanatique du Brexit”

“Ce jeudi 12 décembre, votez conservateur pour sortir de l’UE” ; “seul le Labour peut rebâtir le pays” : à l’issue d’une campagne dominée par les questions du Brexit et de la fin de l’austérité, les principaux journaux britanniques ont donné des consignes de vote incisives et passionnées à leurs lecteurs. Florilège.  Le jour de vote est arrivé. Enfin, souffle The Times. “La plupart des Britanniques seront certainement d’accord pour dire que cette campagne électorale a été marquée par l’amertume, les exagérations et les mensonges à un degré inhabituel”, regrette le journal londonien. Aux…

Lire la suite

les Anglais en pleine crise d’identité

Le 12 décembre, les électeurs du Royaume-Uni élisent leurs députés sur fond de Brexit imminent. Face aux Écossais, aux Gallois et aux Nord-Irlandais, les Anglais s’interrogent : sont-ils toujours le cœur du royaume ? Un confetti d’empire perdu ? Pour l’hebdomadaire New Statesman, la sortie de l’UE leur offre une chance unique de reconstruire un récit national commun.  Si le Brexit est une révolte anglaise, qu’adviendra-t-il de l’Angleterre ensuite ? Les forces du nationalisme anglais réveillées par cette incroyable période politique finiront-elles absorbées et apaisées par le nouveau populisme du Parti conservateur revisité de Boris Johnson ? Ou…

Lire la suite

Au Royaume-Uni, les pubs ouvrent de nouveau… mais en ville

Pour la première fois en dix ans, le nombre de pubs au Royaume-Uni a légèrement augmenté, d’après le Bureau national des statistiques britannique. Mais ce regain, qui concerne les grandes villes, masque la diminution persistante du nombre d’établissements en zone rurale. “Le déclin des pubs britanniques pourrait bien être terminé”, s’enthousiasme le Guardian. Car pour la première fois depuis dix ans, le nombre d’établissements a légèrement augmenté au Royaume-Uni. Le pays comptait 39 135 pubs en mars 2019, selon les données du Bureau national des statistiques britannique (ONS), analysées par la start-up Stampede…

Lire la suite

Dans la tête des Anglais

Chaque semaine, Courrier international explique ses choix éditoriaux, les hésitations et les débats qu’ils suscitent parfois dans la rédaction. Cette semaine, les élections qui ont lieu au Royaume-Uni jeudi 12 décembre nous ont donné l’envie de nous glisser dans la tête des Anglais, en pleine crise d’identité et qui n’en peuvent plus du Brexit. Marre du Brexit ! Avec Gogglebox (“Téloche”, en français), émission phare outre-Manche, des gens regardent des gens regarder la télévision… Et par un étrange effet miroir, ces gens-là n’en peuvent plus du Brexit et expriment souvent leur ras-le-bol et leur indignation. Tout…

Lire la suite

Élections. Les Anglais en pleine crise d’identité

Le 12 décembre, les électeurs du Royaume-Uni élisent leurs députés sur fond de Brexit imminent. Face aux Écossais, aux Gallois et aux Nord-Irlandais, les Anglais s’interrogent : sont-ils toujours le cœur du royaume ? Un confetti d’empire perdu ? Pour l’hebdomadaire New Statesman, la sortie de l’UE leur offre une chance unique de reconstruire un récit national commun.  Si le Brexit est une révolte anglaise, qu’adviendra-t-il de l’Angleterre ensuite ? Les forces du nationalisme anglais réveillées par cette incroyable période politique finiront-elles absorbées et apaisées par le nouveau populisme du Parti conservateur revisité de Boris Johnson ? Ou…

Lire la suite