Macron accusé de “vandalisme” envers la gare maritime du Havre, un bijou Art déco

La gare maritime transatlantique du Havre est en cours de démolition depuis le 1er juin. Le gouvernement français est accusé “d’acte de vandalisme” sur ce chef-d’œuvre Art déco, rapporte The Times. Sa destruction attriste les amateurs d’Art déco. La démolition de la gare maritime du Havre, en Normandie, a débuté le 1er juin, “pour laisser place à une usine qui produira des éoliennes offshore, dans le cadre d’un projet de développement des énergies renouvelables, voulu par le président Macron”, écrit le quotidien britannique The Times, dans un article daté du 3 juin. Le terminal du bâtiment…

Lire la suite

le parti macronien aimanté par la droite

Les alliances sont nouées avant le deuxième tour des municipales. Le parti LREM se rapproche de LR. Une attraction qui contribue un peu plus à brouiller l’identité du parti présidentiel français, estime le quotidien belge Le Soir. De gauche et en même temps de droite, revendiquait Emmanuel Macron à l’époque de sa conquête présidentielle, en 2017. Trois ans plus tard, le temps de la clarification serait-il venu ? Alors que le second tour des élections municipales aura finalement lieu (in extremis et si la situation sanitaire continue d’être sous contrôle) le…

Lire la suite

En France, l’affaire Adama Traoré “cristallise la colère” contre la brutalité policière

Plus de 20 000 personnes étaient réunies à Paris, le mardi 2 juin, à l’appel des proches d’Adama Traoré. Pour la presse étrangère, les Français sont en première ligne, en Europe, contre les violences policières, tandis qu’aux États-Unis les manifestations se multiplient depuis la mort de George Floyd. Comme aux États-Unis, en France la lutte contre la brutalité policière mobilise la rue. Plus de 20 000 manifestants “ont défié l’interdiction de la préfecture de police et formé un long cortège contre les violences policières devant le tribunal de Paris dans la soirée du 2 juin, une…

Lire la suite

Manifestation contre les violences policières, Hong Kong, Brésil : les informations de la nuit

Incidents à Paris en marge de la manifestation contre les violences policières. Des incidents ont éclaté mardi 2 juin dans la soirée à Paris en marge d’une manifestation de quelque 20 000 personnes dénonçant “l’injustice raciale et les tactiques policières brutales”, qui avait été interdite “en raison des restrictions (pour endiguer la propagation) du coronavirus”, raconte le Daily Mail…

Lire la suite

Un élan mondial contre les violences policières à l’égard des Noirs

Depuis la mort de George Floyd, Africain-Américain de 46 ans étouffé par un policier américain à Minneapolis, la colère a éclaté partout aux États-Unis, mais aussi ailleurs dans le monde. À Berlin, Londres, Amsterdam ou encore Paris : voici des images de la contestation. “Je ne peux pas respirer !”, scande la foule réunie à Londres dimanche 31 mai, reprenant les derniers mots de George Floyd, Africain-Américain de 46 ans mort étouffé par un policier américain le 25 mai à Minneapolis (États-Unis). “Pas de justice, pas de paix”, crient les manifestants le même jour à Berlin. “Inculpez-les, maintenant !”…

Lire la suite

Les Français se ruent à Andorre

La réouverture de la frontière andorrane le 1er juin a précipité les Français au Pas de la Case. “Quelque 2 000 véhicules provenant de France entrent dans le pays en six heures”, chiffre le quotidien El Periòdic d’Andorra. “Les Français reviennent au Pas [de la Case]”, affiche en une le quotidien El Periòdic d’Andorra dans son édition du 2 juin. “Entre 5 heures du matin et 11 heures, environ 2 000 voitures étaient déjà passées en Andorre”, poursuit l’un des principaux titres de la principauté située entre la France et l’Espagne. Fermée pendant plus de deux mois à cause…

Lire la suite

La France dit “oui” aux cafés, mais “non” à StopCovid

L’application de traçage censée “surveiller” la propagation du coronavirus sera disponible au téléchargement à partir du mardi 2 juin, mais peu de Français seraient enclins à l’installer. Voilà qui surprend le journal suisse Le Temps qui semble voir là une forme d’irresponsabilité. C’est un sujet éminemment délicat, qui a donné vie à d’âpres débats depuis qu’il a été mis sur la table. Pour enrayer la diffusion du coronavirus à l’heure du déconfinement, le gouvernement français a souhaité développer une application pour smartphone : StopCovid. Celle-ci a pour but de permettre à chaque utilisateur qui apprend…

Lire la suite

Ces auteurs qui se mobilisent pour faire éditer leurs livres en Afrique

Qu’il s’agisse de classiques ou de nouveautés, les droits des romans d’Afrique francophone restent le plus souvent entièrement détenus par des éditeurs français. Il est temps que cela change, estiment plusieurs voix du secteur. Quand l’auteur camerounais Daniel Alain Nsegbe a vu son premier roman en librairie à Douala, le prix était si élevé que “le lecteur aurait dû arrêter de manger pendant deux jours pour se le procurer”. L’ouvrage était proposé à environ 16 000 francs CFA (23,50 euros), sachant que le salaire mensuel à Douala équivaut en moyenne à 168 euros. Ce livre, Ceux qui sortent…

Lire la suite

un “vrai soulagement” pour les Français

Après les annonces d’Édouard Philippe ce 28 mai, qui marquent la deuxième phase du déconfinement, une bonne partie de la vie sociale va pouvoir reprendre en France. “C’est avec la plus grande impatience que de nombreux Français attendaient les mesures d’assouplissement du confinement. Rares, pourtant, étaient ceux qui osaient espérer que les annonces d’Édouard Philippe combleraient effectivement toutes leurs attentes”, reconnaît Die Tagesschau. Après tout, après deux mois de confinement strict, la levée des restrictions s’était faite très prudemment à partir du 11 mai. En témoigne l’interdiction de se déplacer à plus de 100 kilomètres de son…

Lire la suite

En France, pour la phase 2 du déconfinement, “l’étau se desserre”

Ce jeudi 28 mai, Édouard Philippe a annoncé que les Français retrouveront bientôt toute une série de libertés dans le cadre de la deuxième étape du déconfinement. Un pas de plus vers la normalité, constate la presse étrangère. “Les nouvelles sont plutôt bonnes”, a souligné d’entrée de jeu Édouard Philippe, lors de son discours ce jeudi 28 mai. “Mais pas au point que tout puisse revenir à la normale.” Le Premier ministre, accompagné du ministre de la Santé et du ministre de l’Éducation, a détaillé les mesures de la deuxième phase du déconfinement. Et…

Lire la suite