Les Pays-Bas contraints de rapatrier les enfants de djihadistes et leurs mères

Les Pays-Bas doivent faire tout ce qui est en leur pouvoir pour rapatrier rapidement les enfants néerlandais de l’État islamique détenus dans des camps du nord-est de la Syrie. C’est ce qu’a estimé, lundi 11 novembre, un juge de La Haye. La décision divise la classe politique sur le cas des mères de ces enfants, relate l’Algemeen Dagblad. Ce mardi, le gouvernement a annoncé faire appel.  “Ses enfants doivent revenir, et elle ?” titre le quotidien néerlandais Algemeen Dagblad. Pour le journal, qui illustre sa une avec une femme et ses deux enfants,…

Lire la suite

la lettre de Trump à Erdogan traduite en français

Mercredi 16 octobre, le contenu d’une lettre envoyée par Donald Trump à Recep Tayyip Erdogan quelques jours avant a fuité. Dans un style familier, le président américain invite son homologue turc à “trouver un accord” avec les Kurdes de Syrie. Quelques jours après avoir ordonné le retrait des forces américaines du nord de la Syrie, ouvrant ainsi la voie à l’intervention militaire turque contre les Kurdes de Syrie, Donald Trump a écrit une lettre au président turc Recep Tayyip Erdogan. Mercredi 16 octobre, le contenu de cette lettre a été publié par un journaliste de la…

Lire la suite

Mike Pence annonce un cessez-le-feu en Syrie

Après des heures de négociations avec le président turc, Mike Pence, vice-président des États-Unis, a annoncé jeudi 17 octobre un cessez-le-feu de cinq jours en Syrie. Erdogan a fini par céder. Du moins partiellement. Jeudi 17 octobre, dans la soirée, le vice-président des États-Unis, Mike Pence, a annoncé qu’un accord sur un cessez-le-feu a été trouvé avec le président turc Recep Tayyip Erdogan. Ainsi, comme l’explique le New York Times : Le président turc a accepté jeudi 17 octobre de suspendre son invasion militaire dans le nord-est de la Syrie. L’objectif est de permettre aux combattants kurdes de…

Lire la suite

Pence arrache une trêve à Erdogan

Le président turc, qui recevait jeudi le vice-président américain, a accepté de faire taire les armes pendant cinq jours, afin de permettre aux forces kurdes de se retirer d’une zone située le long de la frontière. Si Mike Pence évoque un “cessez-le-feu”, Ankara parle de son côté d’une simple pause dans les combats. Une pause dans l’offensive turque. Le vice-président américain Mike Pence et le président turc Recep Tayyip Erdogan sont parvenus jeudi 17 octobre à un accord pour suspendre dans les cinq prochains jours l’opération d’Ankara dans le nord de la Syrie, “lancée…

Lire la suite

Les Iraniennes peinent toujours à passer les portes du stade

Le 10 octobre, 4 000 Iraniennes ont pu assister au match Iran-Cambodge au stade Azadi à Téhéran. Une première depuis la révolution. Mais Tahmineh Mofidi décrit une autre réalité, celle de plusieurs femmes bloquées aux portes du stade, aux deux-tiers vide, montrant la réticence des autorités à lever l’interdiction. Nous plions nos billets et les mettons dans nos sacs. Une jeune fille est assise par terre et pleure. Ses yeux verts sont rouges. “Qu’est-ce qu’il y a ?”, je lui demande. “Je n’ai pas de billet. Ils ne me laissent pas entrer, répond-elle. Nous…

Lire la suite

Pourquoi la Russie est en train de gagner la partie en Syrie

La Russie est la principale bénéficiaire des derniers événements qui se sont déroulés au Kurdistan syrien, mais en quoi et pour quelle raison ? L’analyse du journal gouvernemental Rossiiskaïa Gazeta. Dans un article publié dans les colonnes du journal gouvernemental Rossiiskaïa Gazeta, Fiodor Loukianov, rédacteur en chef du magazine de géopolitique Russia in Global Affaires, analyse les avantages que va tirer la Russie du conflit qui a cours en Syrie. Trois grands points sont ainsi évoqués dans l’article : L’élargissement de la zone de juridiction de Damas (dont les troupes se sont réinstallées au Kurdistan…

Lire la suite

Vent de révolte au Liban

L’annonce de l’introduction d’une taxe sur les appels via les messageries par internet, telle que WhatsApp, a mis le feu aux poudres. Face à l’éruption de colère à travers le pays dès jeudi matin, le gouvernement a été contraint de faire marche arrière. Mais les manifestants refusent de baisser les bras. “Et la rue, en colère fit plier le gouvernement”, titre ce vendredi 18 octobre L’Orient Le Jour au-dessus de deux photos prises à Beyrouth la veille au soir. Il a suffi de l’annonce de l’imposition d’une taxe de 6 dollars par mois…

Lire la suite

Qui sont les milliers de personnes qui manifestent à Beyrouth ?

Le quotidien beyrouthi l’Orient-le-Jour dresse le portrait de ces Libanais qui se rassemblent depuis le 17 octobre dans la capitale. Une foule hétéroclite et déterminée qui manifeste contre la corruption et l’inaction de la classe politique. Un seul chant, fédérateur, l’hymne national, et un seul drapeau, celui du Liban. [Ce 18 octobre], dans le centre-ville de Beyrouth, une belle ambiance rassemblait les manifestants. Jusqu’à la tombée de la nuit du moins, quand, après le discours de Saad Hariri, la situation a dérapé. Tout au long de la journée, la foule hétéroclite était constituée de…

Lire la suite

L’émergence du citoyen libanais

Les manifestations, qui envahissent les rues des villes libanaises pour dénoncer la corruption de toute la classe politique, sont pour la première fois le fait d’individus libérés du poids des appartenances religieuses et communautaires. En ce dimanche 20 octobre 2019, dans la douceur de l’automne libanais, l’air ambiant dégage une fragrance printanière aussi douce que la fraîcheur matinale d’un dimanche de Pâques. Les foules déferlent sur les places des cités. Le cœur de Beyrouth, encore une fois, donne le ton comme en 2005 [le “printemps libanais” à la suite de l’assassinat du…

Lire la suite

Benyamin Nétanyahou n’arrive pas à former de gouvernement, au tour de Benny Gantz ?

Le Premier ministre israélien a annoncé ce lundi 21 octobre qu’il renonçait à former un gouvernement, faute de parvenir à amener son rival Benny Gantz “à la table des négociations”. Benyamin Nétanyahou jette l’éponge. “Le Premier ministre israélien a annoncé dans la soirée du lundi 21 octobre au président Reuven Rivlin qu’il ne peut pas former un gouvernement”, indique Haaretz. Selon le quotidien israélien, Nétanyahou a publié un message vidéo sur Facebook lundi, dans lequel il explique que depuis qu’il a “reçu le mandat de former un gouvernement”, il a “travaillé sans relâche… pour établir…

Lire la suite